Recherche scientifique : José Mpanda annonce, depuis Goma, la conférence internationale sur le volcan !

En séjour à Goma où il est allé en mission officielle en vue de s’enquérir de la situation de surveillance du volcan Nyirangongo, le ministre de la Recherche scientifique et Innovation technologique a annoncé, ce lundi 11 octobre, la tenue au mois de novembre prochain dans cette ville de la conférence internationale sur le volcan.

D’après Me José Mpanda Kabangu, il s’agit d’un grand rendez-vous des vulcanologues du monde entier qui viendront partager, surtout pour ceux dont les pays ont aussi des volcans en activité, leurs expériences scientifiques et réfléchir sur la gestion des volcans.

«Je tiens à rappeler qu’ici à Goma, nous sommes appelés à vivre avec le volcan, c’est devenu notre compagnon. C’est ainsi qu’il faut, à chaque fois, informer la population du comportement à adopter, essayer de limiter les dégâts lorsqu’il y a éruption. Il faut aussi dire que le problème de volcan n’est pas seulement congolais ou de Goma, mais ailleurs comme récemment aux îles Canaries et en Espagne, les volcans sont entrés en activité. Donc, nous devons anticiper, informer la population pour éviter trop de dégâts», a-t-il déclaré à la presse.

Déjà lors de son séjour en septembre dernier à Bruxelles, Me José Mpanda avait discuté de cette question avec les responsables du Musée royal d’Afrique centrale et les experts luxembourgeois du Centre Européen de Géodynamique et de Séismologie (ECGS) qui sont partenaires de l’Observatoire volcanologique de Goma (OVG), mais aussi avec le secrétaire d’Etat belge pour la relance  et les investissements stratégiques, chargé de la politique scientifique, Thomas Dermine. Tous ont salué cette initiative et promis d’y apporter leur soutien.

Pour rappel, le volcan Nyirangongo, qui a craché la lave sur Goma le 22 mai dernier, n’a pas encore calmé sa colère. Les experts de l’Observatoire volcanologique de Goma alertent qu’il y a encore des magmas dans le cratère qui bouillonnent. Et il y a deux semaines, des mouvements de tremblement de terre se sont fait sentir dans la région de Goma.

Hier mardi 12 octobre, le ministre José Mpanda, avec l’accompagnement de la Monusco qui a mis son hélicoptère à contribution,  a survolé le volcan pour se rendre compte de ce qu’il y a dans le cratère et faire rapport au Gouvernement.

https://scooprdc.net/

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort