Maniema: Afani Idrissa Mangala appelle au dialogue pour pérenniser la paix

Gouverneur intérimaire du Maniema, Afani Idrissa Mangala exhorte toutes les couches sociales de la province au dialogue pour pérenniser le climat de paix qu’il s’attèle à instaurer.  Cet appel, il l’a réitéré le mardi 5 octobre dernier lors de son retour triomphal à Kindu, rapporte un communiqué de presse du Gouvernorat.

L’autorité provinciale a regagné Maniema après son séjour de quelques semaines à Kinshasa, d’où il comptait se rendre en Turquie. Mais sur recommandation de sa hiérarchie, il a dû suspendre sa mission officielle pour aller poursuivre la caravane de la paix qu’il avait amorcée avec succès au mois de juillet dernier dans les zones tumultueuses du Sud Maniema.

Alertée sur son retour, une foule de proches, sympathisants et curieux s’est pressée à  l’aéroport de Kindu où un accueil délirant a été réservé au Gouverneur ai.  En liesse, la population a contraint Afani Idrissa à regagner sa résidence à pied, sur une distance d’environ 4 kilomètres. 

Au regard de la marée humaine qui l’a escorté,  l’on a vite décelé l’intention d’une population qui tenait à communier avec son gouverneur. Celui-là même qui a fait de la culture du dialogue et de la pacification son cheval de bataille.

Au parfum des tensions qui régnaient dans la ville à son absence, le Gouverneur intérimaire du Maniema a réitéré son appel à la cohésion sociale.  Lors d’un entretien avec la presse, il s’est particulièrement adressé aux animateurs de l’Assemblée provinciale qu’il a conviés à  mettre de l’eau dans leur vin pour arriver à gérer leurs différends dans la paix et en toute sagesse. Message adressé également à d’autres notabilités et citoyens de la province.

S’adressant à sa population, le gouverneur intérimaire du Maniema affirme qu’il partait en mission officielle en Turquie, lorsque sa hiérarchie lui a demandé de retourner à Kindu avec une délégation du Ministère de la défense, afin de poursuivre le processus de la caravane de la paix, en attendant le lancement du Processus DDRC.

Pour Afani Idrissa Mangala,  les Maniemiens ont tout intérêt  à œuvrer dans  l’unité et le dialogue. « Que ce soit entre le gouvernorat et l’Assemblée provinciale. Que ce soit entre la population et ses gouvernants. C’est dans ce contexte que le Chef de l’État, Félix Tshisekedi, pourra gagner plusieurs voix au scrutin de 2023« , a-t-il indiqué.         Yves Kalikat

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort