L’UDPS/Kibassa réitère son soutien au RAM, encourage le débat démocratique à l’Assemblée Nationale et met en garde « les tireurs de ficelles »

L’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS/Kibassa) réitère son soutien à la redevance RAM (Registre des Appareils Mobiles), dont la mise en œuvre est au coeur d’une vive polémique en République Démocratique du Congo (RDC). Dans une déclaration politique ce mardi 05 octobre 2021 à Kinshasa, ce parti politique membre de l’Union sacrée de la Nation encourage le débat démocratique institué à l’Assemblée Nationale autour de la question du RAM par les députés nationaux.

L’UDPS/Kibassa s’insurge plutôt contre « les tireurs de ficelles de tous bords qui voudraient profiter de ces assises pour porter atteinte à la dignité et à l’intégrité du Ministre des PTNTIC ».

« Étant un parti politique qui prône la démocratie, nous encourageons le débat démocratique au sein de l’Assemblée Nationale par les honorables députés. Toutefois, nous, UDPS/KIBASSA, condamnons et mettons en garde quiconque voudrait profiter de ces assises pour porter atteinte à la dignité et intégrité de la personne de son Excellence Monsieur le Ministre des PTNTIC, Augustin Kibassa Maliba », a déclaré sur un  ton ferme Oswari Isaac, président interfédéral de l’UDPS/Kibassa dans la province du Kwilu.

Fort de son expérience de près de 40 ans dans l’opposition pour l’instauration d’un État démocratique, ce parti politique cher au Ministre Augustin Kibassa Maliba invite « les tireurs de ficelles, à ne pas mettre en péril la démocratie chèrement acquise ».

« Nous demandons à la population de ne pas céder à la manipulation politicienne faite par les ennemis de la République bien identifiés, de faire confiance à la sagesse et à l’intelligence de son Excellence Monsieur le Ministre Augustin Kibassa qui a la capacité de placer l’intérêt de la Res publica au-dessus des atteintes à sa modeste personne par les détracteurs de la démocratie », renchérit ce cadre du parti au pouvoir.

L’UDPS/Kibassa, « sentinelle du peuple » dit rester vigilante, et « ne tolèrera aucun débordement de nature à souiller la personnalité » de son leader. Elle « réitère son indéfectible soutien à Augustin Kibassa ainsi qu’à la vision salvatrice du Chef de l’État Félix Tshisekedi ».

Augustin Kibassa Maliba, Ministre des PTNTIC (Postes Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication) rentre à l’Assemblée Nationale ce mercredi 05 octobre pour rencontrer les préoccupations des élus nationaux, soulevées lors de sa première intervention mercredi dernier concernant l’affaire RAM. Cellule de Presse PTNTIC*

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort