Le parti pris des médias occidentaux contre la Chine est déplorable et dangereux

BEIJING, 2 octobre (Xinhua) — Depuis des années, la vérité non dite sur les médias occidentaux est que leur vernis d’objectivité a disparu depuis longtemps. Tout en se présentant comme l’incarnation de la fiabilité et de l’honnêteté, certains professionnels des médias occidentaux n’ont aucun scrupule à propager des mensonges contre la Chine.

Alors que la campagne de diffamation coordonnée contre la Chine prend de l’ampleur, de plus en plus de journalistes intrépides et conscients dénoncent cette campagne malgré les pressions énormes exercées pour les faire taire.

Dans l’une des réprimandes les plus virulentes contre la manipulation de l’opinion publique contre la Chine par les médias occidentaux, Javier Garcia, chef du bureau de Beijing de l’agence de presse espagnole EFE, a annoncé en début de semaine qu’il allait bientôt quitter le journalisme, car la manipulation flagrante de l’information par les médias occidentaux « m’a fait perdre une bonne partie de mon enthousiasme pour ce métier« .

Le départ de journalistes comme Javier Garcia est une perte énorme pour le secteur, qui a grand besoin d’introspection. Ceux qui choisissent de rester et d’être en désaccord avec les reportages hautement biaisés et déformés sur la Chine sont généralement confrontés à une structure de propagande monolithique en Occident pour les ignorer, les faire taire et les discréditer.

Ces dernières années ont été marquées par de nombreux cas déplorables où quiconque a osé maintenir des positions objectives et impartiales sur la Chine a été accusé d’être à la solde du gouvernement chinois, voire pire.

Alors qu’ils travaillent ardemment à supprimer les informations impartiales et espèrent que cela portera ses fruits, certains médias occidentaux, notamment aux Etats-Unis, doivent s’attendre à récolter ce qu’ils sèment, car leur propre ordre politique est en danger.

Même James Murdoch, fils du magnat des médias de droite Rupert Murdoch, propriétaire de FOX News, a fustigé les médias américains pour avoir amplifié la désinformation qui a réussi à semer des mensonges.

« Ces médias qui propagent des mensonges à leur public ont déclenché des forces insidieuses et incontrôlables qui nous accompagneront pendant des années », a-t-il déclaré au Financial Times peu après l’émeute du Congrès américain début janvier.

Pour les médias occidentaux qui continuent à calomnier le développement pacifique de la Chine, il est temps de réfléchir à deux fois.

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort