L’Asbl M-C Bomoko lance la campagne de sensibilisation sur la planification familiale

L’Asbl Mouvement Citoyen Bomoko a lancé, hier mardi 26 octobre dans la commune de Ngaba à Kinshasa , la campagne de sensibilisation des adolescents et jeunes sur la planification familiale. Objectif : permettre aux jeunes de decider de leur avenir.

Cette campagne se déroulera sous le thème  « une jeunesse responsable engagée en faveur de la planification familiale en RDC, un moyen pour atteindre le dividende démographique« ,. Elle  rentre dans la cadre de la mise en œuvre des activités de l’initiative Kitumaini (espoir  en français),  entre Afriyan et le Fonds des Nations-Unies pour la population (UNFPA).

En lançant cette campagne, le représentant du bourgmestre de la commune de Ngaba, Jean-Bosco Lopaka, s’est dit heureux du choix  porté sur sa municipalité pour l’organisation d’une série de formation et de sensibilisation, à l’intention particulière  de tous les  jeunes dans ce domaine aussi sensible et capital de la vie.

Selon Jean-Bosco Lopaka, la  commune de Ngaba est  honorée  à travers cette cérémonie qu’elle accueille sur son sol. « Ce  qui importe pour tout parent responsable, c’est d’assurer un avenir meilleur à ses enfants », a-t-il déclaré.

Pour sa part, le Président du M-C Bomoko, Thierry Bozeme, a indiqué que le dividende démographique passe obligatoirement par la maîtrise de  la fécondité avec un accent particulier sur les adolescents et les jeunes, en leur facilitant l’accès au service de planification  familiale. « Le choix de ce thème en faveur de la jeunesse n’est pas un hasard. Car, en RDC les jeunes de  10-24 ans représentent près d’un tiers de la population totale.  La santé de la reproduction des adolescents et des  jeunes est caractérisée par une sexualité précoce avec comme corollaire une séquence de grossesses  précoces« , a-t-expliqué.

De son côté,  le vice-president d’Afriyan, Barth Muyengo a soutenu que cette sensibilisation fait  suite à une  mobilisation de fonds auprès de l’UNFPA.

Ainsi, pour réaliser  cette campagne,  Afriyan a-t-il  mobilisé le fonds auprès de l’UNFPA qu’il compte mettre à la disposition de différentes organisations des jeunes  travaillant sur les questions liées à la santé sexuelle et reproductive avec un accent particulier sur la planification familiale.

Barth Muyengo a précisé  que cette campagne de mobilisation de fonds a été lancée en fonction du besoin qui se posait. Ceci se justifie par diverses études menées sur les questions liées à la santé sexuelle et reproductive des jeunes, qui révèlent que ces derniers, surtout les jeunes filles, sont de plus en plus vulnérables face aux problèmes relatifs à leur santé sexuelle et reproductive. D’où, les grossesses non désirées, le mariage précoce et forcé, les IST(VIH- sida), les avortements clandestins avec les conséquences néfastes qui en découlent.

Rappelons  que la campagne de sensibilisation  dans la commune de Ngaba va se clôturer le  samedi 30 octobre. Les jeunes et adolescents bénéficieront gratuitement de toutes les méthodes contraceptives.  Tricya Musansi

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort