La 5ème édition de la grande rentrée littéraire démarre ce vendredi à Kinshasa

La 5ème édition de la grande rentrée littéraire démarre ce vendredi à Kinshasa. Prévues du 29 au 31 octobre courant, ces assises vont se dérouler à la Place des artistes, au rond-point Victoire, dans la commune de Kalamu, annonce Richard Ali a Mutu Kahambo, le responsable de la bibliothèque du Centre Wallonie-Bruxelles.

Trois jours durant, ce carrefour du quartier Matonge va drainer libraires, bouquinistes, lecteurs de tous âges… et professionnels de médias. « Nous travaillons à cet effet pour la promotion des livres et des écrivains afin de marquer des esprits. Nous veillons aussi à la promotion de la lecture. Raison pour laquelle nous ouvrons nos portes aux élèves qui viendront quotidiennement visiter l’exposition et participer aux activités ».

Il est prévu à cet effet le baptême des livres, une table ronde autour de quatre jeunes plumes congolaises (Andrea Moloto, Micheline Ali, Belbiche Nsona et Jessica Ntumba), la remise des prix aux lauréats de la 4ème édition du prix littéraire Zamenga, un face à face élèves – auteur, des ateliers d’écriture, un concert slam et des performances artistiques, etc.

Braver les intempéries

Souvent programmée en septembre, l’édition annuelle de la grande rentrée littéraire a été, cette fois, postposée, suite à la modification du calendrier scolaire. « En l’organisant pour l’une de rares fois en octobre, nous nous exposons aux intempéries, à la merci de Dame la nature. Mais, nous restons optimistes quant au bon déroulement de ces activités culturelles« , fait remarquer Richard Ali, lors de la conférence de presse qu’il a animée hier mercredi.

Le lieu choisi reste toutefois idéal, d’autant que la Place des artistes est logée en plein cœur de la ville, commente Richard Ali. D’après lui, le rond-point Victoire a l’avantage d’être accessible, se situant à l’intersection de plusieurs itinéraires. « C’est l’un de principaux carrefours de la capitale, immortalisé par nombre d’artistes. Prisé par les Kinois, le rond-point Victoire est très fréquenté. Il pourra donc donner de la visibilité à la grande rentrée littéraire, comme à l’édition précédente« , souligne Richard Ali.

Démarrée en 2016 au Centre Wallonie-Bruxelles de Kinshasa, la grande rentrée littéraire prend des proportions au fil des années. L’attraction qu’elle exerce sur le public a des incidences sur la vente des livres qui s’accroit de plus en plus, se réjouit Richard Ali. Yves KALIKAT

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort