Denise Nyakeru plaide pour un leadership féminin en Afrique

Invitée au Forum économique et commercial sur le dialogue Turquie-Afrique à Istanbul, la Première Dame Denise Nyakeru Tshisekedi a abordé la question   du leadership des femmes. Denise Nyakeru a affirmé qu’il est utopique qu’en plein 21ème siècle, d’envisager le développement des communautés ainsi que des nations sans l’implication de la femme.

Engagée dans le combat pour l’amélioration des conditions de la femme, l’épouse du Chef de l’Etat congolais est  convaincue qu’une femme instruite, en bonne santé et évoluant dans un environnement sans violences, libère tout son potentiel. Elle peut ainsi prétendre à son autonomie et  contribuer au développement de son pays, estime Nyakeru.

Se penchant sur la situation de la femme congolaise, la First lady s’est félicitée des avancées significatives enregistrées par la RDC dans la lutte pour la promotion des droits des femmes au cours de ces deux dernières années.

« Le gouvernement actuel compte environs  30 % des femmes en RDC. Elles sont de plus en plus présentes au sein des institutions et entreprises publiques dans lesquelles elles assument pleinement leur rôle. Tout ceci grâce à la vision du Président de la république qui tient à la promotion de la femme congolaise en général », a-t-elle soutenu.

Plaidoyer

Sur le plan économique, la Première Dame a fait un plaidoyer, en invitant les participants à venir investir en RDC, pays qui offre diverses potentialités et opportunités d’affaires.

Denise Nyakeru Tshisekedi est d’avis qu’il est temps de lever toutes les barrières culturelles, de promouvoir l’accès à l’éducation, de lutter contre les violences basées sur le genre et faciliter l’accès aux financement en faveur de la femme.

La Première dame  a remercié le Conseil d’affaires Turquie-Afrique pour l’invitation. A cette même occasion, elle a exprimé toute sa sympathie à la Première Dame de Turquie, Emine Erdogan, avec qui elle partage des valeurs d’humilité et de promotion des droits des femmes.

La Première dame de la République Turque a apprécié, à sa juste valeur, l’engagement de sa sœur de la RDC dans l’amélioration des conditions des femmes en général et celle de la RDC en particulier.

Ces travaux de deux jours, soit du 21 et 22 octobre,  ont mis autour d’une même table plusieurs délégations des pays africains et le monde turc des affaires. Mathy MUSAU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort