CENI : le rapport de la commission Mbata est nul et de nul effet ( Geneviève Inagosi )

L’audition des conclusions de la commission « paritaire » sur la CENI intervient, ce vendredi 15 octobre, à l’Assemblée nationale.

L’opposition n’approuve pas ce forcing de l’Union sacrée de Félix Tshisekedi. Pour la députée FCC, Geneviève Inagosi, il n’y a jamais eu de commission paritaire chargée d’examiner les dossiers de candidats au bureau de la centrale électorale.

Démocratie en péril, l’élue de Wamba ( Haut-Uele ) rappelle que conformément à l’article 12 de loi organique sur la CENI, l’opposition et la majorité doivent envoyer le nombre des délégués pour qu’on parle d’une commission paritaire. Or, révèle-t-elle, aucun membre de l’opposition n’a participé aux travaux dirigés par le député Udps, André Mbata.

Par conséquent, Geneviève Inagosi souligne que le rapport déposé au bureau Mboso est « nul et de nul effet ». « L’article 12 de la loi organique portant organisation et fonctionnement de la CENI, la commission paritaire doit avoir un nombre égal des députés de la majorité et de l’opposition. Celle-ci est monocolore. Aucun député de l’opposition n’y a pris part. Ce rapport est nul et de nul effet. Démocratie en danger », a dénoncé la ministre honoraire du Genre.

La loi organique sur la CENI prévoit que les conclusions de la commission paritaire soient soumises à l’approbation de la plénière de l’Assemblée nationale. En cas de non-entérinement de la désignation d’un ou de plusieurs membres de la CENI, le bureau de l’Assemblée nationale demande à la composante concernée de désigner une autre personne.

Ouragan.cd

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter