A 4 jours de la rentrée, pas d’engouement au marché des fournitures scolaires de Beni

A quatre jours de la rentrée scolaire, prévue le 4 octobre en RDC, les clients ne se bousculent pas aux marchés de vente des fournitures scolaires de Beni, au Nord-Kivu. Cette situation inquiète les vendeurs qui passent des journées entières sans rien vendre.

Dans la plupart des lieux de commerce de Beni, il s’observe une ambiance inhabituelle sur le marché de vente des fournitures scolaires à cette période. Alors que ces articles ont gagné de l’espace au marché principal de Beni, Kilokwa, et même sur certaines avenues commerçantes, la demande est actuellement à la baisse par rapport aux années précédentes.

Cela s’explique par la situation sécuritaire de la région, ont fait savoir certains vendeurs, qui disent passer de journées entières sans rien vendre.

 « A dire vrai, nous ne sommes pas en train d’écouler les fournitures scolaires, (comme) il a souvent été le cas les années passées. Nous pensons que cela serait dû à l’insécurité que nous traversons et qui a appauvri plusieurs personnes…. Les parents n’achètent pas des uniformes. Jusque-là, ils viennent au compte-goutte « , a fait savoir un vendeur.

En dépit des prix qui sont jusque-là abordables aux dires des commerçants, les parents sont peu nombreux dans les allées des marchés de la ville pour la préparation de la rentrée scolaire de leurs enfants.

Parmi les rares clients, une dame qui a requis l’anonymat, déclare s’être efforcée pour obtenir quelques objets classiques :

 » Nous sommes à (veille de) la rentrée scolaire. C’est ce qui m’a poussé à venir acheter les outils des écoliers. Le prix est abordable mais c’est l’argent qui manque. Mais, on s’efforce toujours parce que les enfants doivent aller à l’école « .

La rentrée scolaire est fixée pour le lundi 4 octobre sur toute l’étendue du territoire national. Radio Okapi

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort