Silo Samuel business vise à éveiller les élites sur « Réussir sans périr »

Silo Samuel School que dirige le couple pastoral Jean-Baptiste et la Prophétesse Lily Hulda Sumbela a organisé le samedi 18 septembre au Salon Congo la conférence de Silo Samuel Business pour les cadres et élites avec pour thème :  » Réussir sans périr ». La vision principale de cette rencontre,   a fait savoir la prophétesse Lily Hulda Sumbela dans son introduction est que cette plate-forme soit un espace de réflexion; des réseaux d’affaires; d’échanges et de prières pour des sujets spécifiques touchant le bien-être de la RDC et les défis des cadres et élites.

A l’entendre, c’est une recommandation biblique tirée du livre de 1 Thimothée 2: 1-4 :  » J’exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes, pour les rois et pour ceux sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie paisible et tranquille … « .

L’orateur principal  de cette conférence était le responsable de l’église Béthanie du Gabon,  le Révérend Francis Michel Mbadinga a évoqué le livre de Deutéronome 28 : 8 pour aborder le thème  » Réussir sans péril ».  Il est d’avis qu’il faut osé à penser autrement tout en s’appliquant d’autant plus d’affermir sa vocation. A ce sujet, il a évoqué  les 4 facteurs de réussite qui sont entre autres la gestion du temps. La bénédiction peut se manifester dans le temps et le temps c’est la vie, a-t-il mentionné. Et puis, la connaissance.

Cependant, le Rév. Mbadinga  a préconisé la légalité  et  la légitimité pour  » Réussir sans péril ». Pour y arriver :  » Nous avons besoin d’une intelligence spirituelle en marchant d’une manière  digne devant le Seigneur », a souligné l’homme de Dieu.

Pour sa part, l’apôtre Jean-Baptiste Sumbela a parlé de la réconciliation avec Dieu, avec soi-même et avec les autres. En abordant le rêve, il a fait allusion à Thomas Edison qui retient 5 leçons. Le rêve a besoin de vous et de personne d’autres donc d’une seule personne. Aussi, le travail. D’après lui, la prière ne va pas développer le pays. Dady Sumbela est convaincu qu’il faut travailler pour être béni. Et d’ajouter, le travail n’aime pas de bruits.  » Que Dieu nous délivre car lui-même a travaillé pendant 6 jours et s’est reposé le 07 jours », a-t-il reconnu. Il y a l’échec qui a trait à d’apprentissage, la persévérance  et n’est rien abandonner.

En outre, l’apôtre Jean-Baptiste Sumbela a dans Luc 12 : 16-21, précisé que la réussite est le fait de faire réussir les autres et la réussite est une mission de réussir.  » Ne prenez jamais la place de Dieu. Ne confondons pas l’obésité avec la grandeur. Celui qui a réussi vous fera réussir », a conclu le visionnaire de Silo Samuel Business.  Plusieurs autres serviteurs de Dieu de Kinshasa étaient présents à ce rendez-vous  des élites chrétiennes. Mathy Musau

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort