Nord-Kivu : les pratiques agroécologiques au centre d’un forum à Goma

Un Forum environnemental s’est ouvert hier lundi 13 septembre 2021 à Goma, au Nord-Kivu. Cette rencontre a pour objectif d’identifier et de documenter les dispositifs d’accompagnement à l’adoption de pratiques agroécologiques.

Prévu pour durer quatre jours,  du 13 au 16 septembre 2021, le Forum environnemental réunit plusieurs acteurs du monde agricole de la République démocratique du Congo(RDC) et de la sous-région des Grands Lacs. Le rendez-vous de Goma prévoit des rencontres et des descentes sur le terrain afin de capitaliser et diffuser des pratiques agroécologiques pour permettre une meilleure transition.

Présent à l’ouverture des travux, le délégué du Gouverneur militaire du Nord-Kivu, a exhorté les participants à plancher aussi sur la manière de  faire face au changement climatique qui fait de l’agriculture à la fois acteur et victime.

De son côté, le chargé de mobilisation des ressources financières chez Rikolto RDC, Ivan Godefroid, a invité les producteurs à s’approprier les pratiques agroécoloques pour produire plus en réduisant les pertes notamment en termes d’émissions de gaz à effets de serre. Il croit dur comme fer que «la RDC a la responsabilité d’être (de demeurer) le gardien du deuxième poumon écologique mondial malgré que ce soit une responsabilité planétaire». 

Abondant dans le même sens, le délégué du WWF, Vhosi, préconise «l’agroécologie pour nourrir le monde de demain tout en conservant la nature et ses ressources».

Pour sa part, le président du Conseil d’administration de la Fédération des producteurs agricoles du Congo (FOPAC/NK), David Kaposho, a invité les participants à reconnaitre et appuyer les innovations des organisations paysannes.

Concrètement, les participants au Forum  devront identifier et échanger avec les organisations paysannes sur les pratiques et les contraintes qui se posent en matière de mise en œuvre des dispositifs d’accompagnement à l’adoption de pratiques agroécologiques. Il s’agira aussi de mettre en valeur les pratiques des organisations paysannes en matière agroécologique. Il sera également question de documenter les expériences des partenaires du PASPOR qui seront présentées dans le forum. Au finish, tirer avec les organisations paysannes des éléments de capitalisation essentielle pour améliorer les moyens de diffusion des pratiques agroécologiques.

Cette rencontre est la seconde plateforme d’échanges et de capitalisation en agroenvironnement après celui de Kisantu organisé en juillet 2019. Ce forum intervient dans le cadre du Programme d’appui à la structuration, au plaidoyer et à la professionnalisation des producteurs agricoles familiaux Organisés en RDC (PASPOR) avec l’appui de l’Alliance AgriCongo, les organisations paysannes congolaises et celles de la sous-région sont en phase avec le Fonds international de développement agricole (FIDA) qui préconise l’agroécologie pour transformer les systèmes alimentaires.  Dans son récent rapport publié le mercredi 8  septembre dernier, cette agence spécialisée des Nations Unies souligne que l’agroécologie reste une approche efficace pour transformer les systèmes alimentaires. Elle reste également une meilleure voie d’apporter des solutions face à l’aggravation de la faim, à la malnutrition, aux changements climatiques et à la fragilisation des écosystèmes.  Dina BUHAKE

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort