Les Groupes KA St François de Sales et Mont Carmel en colonie de vacances jumelée

Les groupeS  Kizito-Anuarite (KA) Saint François de Sales à Kintambo et Notre Dame Mont-Carmel, située à quelques encablures du super marché Shoprite à Ngaliema, ont entamé depuis lundi 27 septembre, leur colonie de vacances (Cova) jumelée de quatre jours, à la paroisse saint Cyprien dans la commune de Ngaliema.

Après une année initiatique blanche, consécutive à la survenue de la pandémie de coronavirus en mars 2020 à Kinshasa, le groupe KA renoue avec la tradition. Initialement prévue du 10 au 14 septembre courant au doyenné Saint François de Sales, ladite colonie de vacances a été finalement annulée à la dernière minute pour des raisons d’ordre organisationnel. Les choses s’étant normalisées, la hiérarchie a aussitôt donné le feu vert à chaque paroisse d’organiser sa colonie.

Ainsi, les clans Saint François de Sales et Mont-Carmel ont convenu de la période d’organisation de cette activité qui clôture la fin de l’année initiatique 2020-2021. Ce, en prenant en compte d’une part, de l’expérience de la paroisse située en face du stade Vélodrome, vieille de 37 ans. Et de l’autre,  de la fougue de la jeunesse de la paroisse Mont Carmel observée depuis deux ans (avril 2019).

Ouverte à tous les jeunes catholiques des deux paroisses, cette colonie de vacances est dirigée, aussi bien  par un groupe d’encadreurs choisis et préparés d’avance, appelé « Libanga« (Ndlr : pierre-fondation), des encadreurs qui accompagnent les KA, connus sous le nom de « Efelo » ( mur), « Likonzi« (pilier), des prêtres, des religieux des deux paroisses et des parents dont les A.S. sont présents. Outre l’encadrement général et l’instruction, le Likonzi s’occupe de la coordination des activités de la colonie.

LE RESPECT DES GESTES BARRIÈRES

Cette colonie de vacances organisée dans un contexte de crise sanitaire mondiale due à la Covid-19, impose aux organisateurs le strict respect des gestes barrières pour éviter d éventuels cas de contaminations. Ainsi, le port de masques anti-postillon, le lavage régulier des mains avec du gel hydro-alcoolique, la distanciation sociale sont exigés à tous les participants à cette colonie de vacances. A savoir,  le Mapera ou prêtres, les assistants spirituels, les Comités de parents, les Kizito-Anuarite et autres visiteurs.

On rappelle qu’à la paroisse Saint Cyprien dirigée par le curé Espérance Boyndombe, un autre clan du même doyenné a organisé sa colonie de vacances du mardi 23 au dimanche 26 septembre. Il s’agit du clan Jeanne d’Arc cher à l’Assistant spirituel Francis Kazitala. Les Kizito et Anuarite sont des jeunes (de 10 à 15 ans) qui s’inspirent de la foi et des vertus de leurs patrons-protecteurs dont ils portent les noms. L’objectif est de mettre ces enfants dans les dispositions spirituelles de suivre Jésus-Christ de Nazareth et d’en faire le  modèle de leur vie.  Gloire BATOMENE

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort