Le nouveau recteur de l’Unikin promet de numériser la gestion estudiantine

La cérémonie de remise et reprise entre le comité de gestion sortant et le comité de gestion entrant de l’Université de Kinshasa (UNIKIN) a eu lieu hier mercredi 22 septembre.

Dans son bref discours, avant de prendre officiellement les commandes de cette première université publique de la RDC, le recteur nouvellement nommé, le professeur Jean-Marie Kayembe Ntumba, a promis de travailler dans le sens de permettre à l’Université de Kinshasa de recouvrer sa place de l’un des prestigieux établissements d’enseignement universitaire en Afrique.

« Nous avons une tâche énorme qui est celle de remonter ensemble cette université, qui n’est même plus parmi les 200 premières universités en Afrique, et lui donner la place qu’elle mérite. Nous le ferons avec le concours, la bonne volonté et la détermination de chacun d’entre vous« , a-t-il déclaré dans son adresse à ses collègues professeurs.

Faisant référence à l’une des recommandations phares des états généraux de l’ESU tenus récemment à Lubumbashi, le professeur Jean-Marie Kayembe a promis de numériser la gestion des étudiants, la gestion administrative, mais également la gestion financière de l’UNIKIN.

ragaillardis par les resolutions de l’esu

« Une de grandes leçons retenues des états généraux de l’ESU, c’est la numérisation de notre gestion, à commencer par la gestion estudiantine, en passant par celle administrative mais également financière. Mettez nous à l’épreuve. Le bureau du recteur, il en sera de même pour celui de ses collaborateurs, restera ouvert« , a-t-il rassuré.

S’adressant à ses collaborateurs, cet ancien doyen de la faculté de médecine de cet alma mater insiste sur la nécessité de travailler pour les intérêts de toute la communauté universitaire. Du personnel académique, au personnel scientifique, en passant par les administratifs et le personnel technique et ouvrier.

« ‘Nous sommes conscients de l’ampleur de la tâche qui nous attend. Nous sommes cependant réconfortés et regaillardis par les résolutions issues des états généraux de l’ESU qu’un recteur, doué qu’il soit, ne saura certainement jamais seul accomplir », a-t-il indiqué.

Rappelons qu’à travers un arrêté pris récemment, le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire, Muhindo Nzangi, a nommé un nouveau comité de gestion à l’Université de Kinshasa.

Le professeur Jean-Marie Kayembe Ntumba, ancien doyen de la faculté de Médecine et membre de l’équipe de riposte contre la Covid-19, a été nommé recteur, en remplacement au professeur Daniel Ngoma Ya Nzuzi. 

Le professeur Banza Nsomwe-A-Nfukwa Eustache a été reconduit au poste de secrétaire général académique à l’Université de Kinshasa. Le professeur Tshimpi Wola Yaba Antoine a été nommé secrétaire général à la recherche.

Au secrétariat général administratif, le ministre de l’ESU a nommé le professeur Lapika Dimonfu. Le poste d’administrateur du Budget au sein de cet établissement est confié à la professeure Duagani Masika Yvonne. Orly-Darel NGIAMBUKULU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort