ENA : le chef de l’Etat félicite Jean-Pierre Lihau

* Le VPM en charge de la Fonction publique a réussi l’exploit de caser les 99 diplômés de la 6ème promotion sans en omettre un seul.

L’Ecole nationale de l’Administration publique (ENA) a sorti  mardi 14 septembre,  99 lauréats pour sa 6ème promotion baptisée « Etienne Tshisekedi wa Mulumba », dont la session de formation avait débuté depuis le 23 décembre 2019. C’est le chef de l’État, Félix Tshisekedi, qui a présidé la cérémonie de remise  des diplômes à ces jeunes fonctionnaires.  

Les Enarques de la 6ème promotion ont eu 12 mois de sessions de formation couplées à un stage de découverte et un autre de professionnalisation à l’étranger.

Recrutés après un concours national, ces jeunes universitaires dotés des compétences managériales vont intégrer différents services de l’administration publique.

Dans son speech, devant le Président de la République et plusieurs membres du gouvernement, le Directeur général ai de l’ENA a fait un plaidoyer pour l’érection des bâtiments propres à cette école d’excellence dans la périphérie de la ville de Kinshasa.

A sa suite, le Vice-Premier ministre et ministre de la Fonction publique,  Jean-Pierre Lihau a confié que ces jeunes cadres sont déjà intégrés au sein de différents services de l’Administration. Pour le VPM, ces lauréats sont les acteurs de la modernisation de l’administration publique voulue par le Chef de l’Etat.

Jean-Pierre Lihau  souligne que l’affectation de nouveaux diplômés de l’ENA procède du souci du Président Félix Tshisekedi  de rajeunir les effectifs de l’Administration, dont plus de 350. 000 agents sont éligibles à la retraite mais continuent à travailler.

 » Le développement socioéconomique de tout pays est porté par son administration publique qui en constitue l’épine dorsale. La RDC  a énormément besoin de ressources humaines de qualité à l’instar de celles que produit l’ENA, afin de redynamiser  les services publics et d’en améliorer  le rendement.« 

350.000 AGENTS ELIGIBLES A LA RETRAITE

Le VPM a déclaré que 350.000 agents sont aujourd’hui éligibles à la retraite dont 14.000 ayant plus de 90 ans  et 256 centenaires, le plus vieux fonctionnaire actif a 110 ans. »

S’exprimant en dernier,  le Président de la république a saisi cette opportunité pour rappeler une nouvelle fois, les objectifs vers lesquels tend son action en matière de régénération et de gestion de l’Administration Rd congolaise.  A savoir,  être le pilier majeur de l’Etat ; rapprocher l’administration des administrés en réduisant les formalités administratives et le renforcement des filières de formation de base et continue. Ce n’est pas tout.

 L’autre mission, souligne Fatshi, consiste à faire de l’Administration une structure modernisée, qui ne se contente pas seulement d’adapter l’outil de travail de fonctionnaire au dernier progrès technologique, mais qui mette avant tout l’accent sur l’homme et son besoin perpétuel  de modernisation.

 » Je veux que l’agent public soit, indépendamment  de son grade, un homme techniquement averti, un patriote civiquement éclairé, prudent et veillant à la satisfaction de l’intérêt général « , laisse entendre le Chef de l’Etat.  En un mot comme en cent, Fatshi dit vouloir que  le  » fonctionnaire soit un acteur social correctement formé et doué, concourant avec abnégation et conviction à l’atteinte des résultats liés à la mise en œuvre des politiques publiques édictées par l’Etat « 

Pour ce faire, le Chef de l’Etat  «  voit en l’ENA le fer de lance politique d’excellence qui devra in fine, de manière évolutive intégrer en son sein  des canaux de spécialisation au gré des besoins  réels de notre administration.  » 

Fatshi  attend de la promotion qui porte le nom de son glorieux géniteur, mais également celles des générations à venir qu’elles jouent le rôle leur dévolu de contribuer au renouveau de l’administration. 

Devant le Président de la République, admiratif, deux lauréats ont présenté le résumé de leurs réflexions de fin de formation sur des sujets importants d’actualité à savoir la réhabilitation des routes de desserte agricole ainsi que la campagne de sensibilisation sur la drépanocytose.

Fatshi a dit devant l’assistance toute son admiration pour l’ENA qu’il considère non seulement comme une école d’élite mais aussi une culture.

A tout seigneur, tout honneur. Le Chef de l’Etat a salué l’action du Vice-Premier ministre, ministre de la Fonction publique, qui en un temps record, a réussi à accorder, à chacune et à chacun d’entre les lauréats sans en omettre un seul, une affectation adéquate au sein de l’administration publique.

Créée en 2013, l’ENA est un établissement public ayant la mission de former des jeunes cadres de l’Administration publique. Didier KEBONGO

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort