Ultime hommage de Forum des As à Baudouin Kingunza Kikim

« L’homme n’est pas maitre de son souffle pour pouvoir le retenir, et il n’a aucune puissance sur le jour de la mort », déclare la Sainte Bible, livre de foi des Chrétiens, dans Ecclésiaste 8 :8. Baudouin Kingunza Kikim Afri,  chroniqueur talentueux de la musique congolaise moderne, n’aura donc pas été le maitre de son destin. Lui qui a passé toute sa carrière à côtoyer toutes les célébrités congolaises de l’art d’Orphée, a été inhumé le jeudi 19 août, dans l’indifférence presque totale de toutes les stars qu’il a encensées  notamment dans l’As des As, miroir de ces vedettes des années 89 et 90.

« Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie. C’est la vie qu’il y a eu dans les années », déclarait Abraham Lincoln. Baudouin Kingunza Kikim Afri, n’aura donc pas vécu inutilement. Lui qui a su immortaliser son court voyage sur cette terre des hommes, par sa plume abondante sur la vie et les productions de différents artistes musiciens. Forum des As rend un dernier hommage à ce grand chroniqueur de la musique, version presse écrite.

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter