Sama Lukonde déterminé à obtenir les résultats escomptés

Après sa double mission sécuritaire et humanitaire à Bunia en Ituri et à Beni, dans le Nord-Kivu, le Premier ministre  Jean-Michel Sama Lukonde a fait état des avancées obtenues sur le terrain. Ainsi reste-t-il déterminé à arriver jusqu’au bout pour obtenir des résultats escomptés par la population congolaise. Le chef du Gouvernement a exprimé son optimisme au lendemain de son retour dans la capitale le mardi 24 août dans la soirée.

Sama Lukonde a mis à profit son séjour dans les deux provinces sous état de siège, depuis le mois de mai, pour sensibiliser les forces vives. Ce, afin d’obtenir leur soutien aux opérations menées par les FARDC dans le cadre de l’état de siège. Il a également échangé avec les représentants de la Monusco dans ces deux provinces, les députés provinciaux ainsi qu’avec les acteurs de la Société civile.

A Beni, Jean-Michel Sama Lukonde a déclaré y être pour une évaluation des opérations militaires de l’état de siège, à la demande du chef de l’Etat. Il  s’est rendu également à Oïcha, un endroit qui n’avait plus reçu de la visite des autorités depuis un bon moment à cause de l’insécurité.

       Pour le Premier ministre Sama Lukonde, cette situation montre  qu’il y a un travail qui se réalise sur terrain et qu’il y a des avancées qui s’obtiennent  » mais qui sont des avancées à maintenir parce qu’il est une chose que de récupérer certaines localités, certaines positions, mais il est une autre de les garder « ,à en croire une dépêche de la Cellule de communication de la Primature.

HOMME PRAGMATIQUE

       A Beni, épicentre des violences des ADF contre les populations civiles depuis 2014, Sama Lukonde et sa délégation se son entretenus avec toutes les structures de la Société civile, toutes les structures qui sont aux côtés de la population. Il s’agit  notamment la représentation nationale, la représentation provinciale pour s’enquérir de leur version de la situation sur place pour savoir comment on peut améliorer les choses et encourager les troupes là où les choses marchent, précise la source.

       En homme pragmatique et en observateur qui a vu de ses propres yeux, le chef du Gouvernement reconnait tout de même qu’il y a encore beaucoup d’autres problèmes à résoudre dans cette partie considérée comme le ventre mou de la République.

SANTE ET ENSEIGNEMENT, PRIORITES DU GOUVERNEMENT

        » Certes, il y a beaucoup de problèmes mais nous sommes restés focalisés sur ce que nous nous sommes donné comme leitmotiv. Nous disons qu’il faut nous focaliser sur trois choses : le combat, l’opérationnel, la sensibilisation de la population quant à l’action que nous menons pour éradiquer ce phénomène de terrorisme. Et puis finalement nous comprenons qu’il y a des rendus et que le programme DDRC-S doit vite se mettre en place pour prendre en charge toutes ces personnes qui acceptent de déposer les armes « , a-t-il renseigné.

       Cette mission à Bunia, à Beni et à Oïcha a permis au Premier ministre de se rendre compte des problèmes d’infrastructures de base dans la zone consécutifs à l’insécurité et à la suite notamment des combats. Ce qui rend difficile l’accès à la santé et à l’enseignement alors que les deux secteurs font partie des priorités actuelles du Gouvernement Sama.

       Sama Lukonde a demandé que ces infrastructures soient réhabilitées aussi  rapidement que possible pour atténuer le calvaire des populations de cette partie du pays.

       Pour le chef du Gouvernement, sa mission en Ituri et au Nord-Kivu a constitué des visites très instructives qui lui ont appris beaucoup de choses de toutes ces populations avec lesquelles la délégation a échangé.

PROMESSE DE VISITER LES AUTRES PROVINCES

       En conclusion, il a promis de revenir en Ituri et au Nord-Kivu car il faut mener jusqu’au bout l’opération de traquer les ADF. Sama Lukonde a envisagé, de visiter également les autres provinces, parce que, estime-t-il, il y a également des problèmes dans ces provinces.

Pour joindre l’utile à l’agréable, le Gouvernemet Sama Lukonde a distribué plusieurs dons en vivres et non-vivres aux militaires et civiles victimes des actes des forces négatives à Beni.

Le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde était à la tête d’une forte équipe gouvernementale constituée du ministre d’Etat à la Justice, du ministre de la Défense, du ministre des Affaires sociales, du ministre de la Communication et Médias et du vice-ministre des Affaires étrangères.   Kléber KUNGU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort