Rose Mutombo sensibilise les magistrats à une bonne administration de la Justice

*Le numéro 1 de la Justice a invité les hommes en robe à bannir le monnayage des dossiers judiciaires.

La ministre d’Etat, ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Rose Mutombo Kiese a profité de son séjour dans la partie Est du pays, pour sensibiliser les magistrats à une bonne administration de la justice, en vue de contribuer efficacement à l’Etat de droit prôné le chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi.

Rose Mutombo Kiese fait partie de la délégation gouvernementale conduite par le Premier ministre Sama Lukonde dans l’Est de la République, dans le cadre d’une mission sécuritaire et humanitaire.  C’est dans ce cadre qu’elle a organisé des échanges avec des magistrats œuvrant dans cette partie du pays, pour aborder certains sujets liés à ce secteur, l’un des piliers de la démocratie.

Avec ces praticiens du droit, la patronne de la Justice a abordé la problématique de la surpopulation carcérale et la mécanisation du personnel pénitentiaire. Elle a, à cet effet, sensibilisé les magistrats au bannissement des abus, notamment le monnayage des dossiers judiciaires, plusieurs fois dénoncé par la population. Aussi, Rose Mutombo a-t-elle promis de faire le nécessaire pour obtenir une solution au problème de logement posé par les magistrats et celui du matériel roulant et autres pour la prison.

Lors du passage de l’équipe gouvernementale en Ituri, la ministre d’Etat Rose Mutombo a tenu une séance de travail avec les acteurs judiciaires de cette province.  Elle les a encouragés pour le travail abattu, malgré des difficultés rencontrées dans l’exercice de leur fonction, en cette période d’état de siège. Ces difficultés se posent en termes d’effectifs réduits des magistrats et de manque d’infrastructures. Les échanges ont tourné aussi autour de la problématique de la surpopulation carcérale et la mécanisation du personnel pénitentiaire.

D’après Rose Mutombo Kiese, toutes ces préoccupations seront transmises au gouvernement de la République afin de réserver une réponse dans un bref délai. Elle a laissé entendre que  le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi Tshilombo tenait à l’amélioration des conditions de travail dans ce secteur afin de lutter contre les antivaleurs. 

Rocco NKANGA

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort