Projet routier Kasumbalesa – Sakania : les travaux exécutés à 37%, rassure l’ACGT

Dans la province du Haut-Katanga, l’Agence congolaise des grands travaux (ACGT) s’active à améliorer la voirie, de commun accord avec les entreprises partenaires. C’est dans cette optique qu’elle a procédé récemment à l’évaluation du projet de modernisation et de réhabilitation de la route nationale n°1 tronçon Kasumbalesa – Sakania et du port sec de Sakania-Lukangaba. Au regard de l’évaluation trimestrielle faite le 23 juillet dernier, ces travaux sont exécutés à 37 %, alors qu’on en était à 15% le trimestre dernier, révèle un expert.

A l’ACGT, l’on se félicite de premiers signaux de ce projet qui augure un bon départ. Jusque-là en effet, ces travaux d’aménagement n’ont connu aucun dépassement budgétaire et 85% des études de conception sont déjà disponibles. En outre, la collaboration entre les 157 Chinois mobilisés et les 1.122 Congolais employés est harmonieuse, reconnaissent les cadres de l’Agence congolaise. 

   Etat d’avancement des travaux.

Inscrit par le chef de l’Etat dans le programme en cours pour le développement des infrastructures dans le corridor Sud de la RDC, ce projet de modernisation et de réhabilitation de la route Kasumbalesa-Sakania rentre dans le cadre de la mise en place du programme de construction des infrastructures de base, à travers le partenariat public privé.

Un financement de plus de 220 millions USD

Supervisés par le Ministère des Infrastructures et Travaux Publics, le Maître d’ouvrage, et l’ACGT, le Maître d’ouvrage Délégué, ce projet est mené avec l’entreprise CCECC avec le concours de Golden Deer Investment Sarlu, le représentant du Concessionnaire.

Prévus pour un délai de 30 mois, les travaux de réfection et de modernisation  de cette artère ont démarré le 16 octobre 2020. Financés à hauteur de 229.043.600 dollars américains par le concessionnaire Jiayou International Logistics Co Ltd, ils visent à ériger cette artère sur une longueur de 144, 713 kms sur deux voies bidirectionnelles.

Canal fiable des ressources minières

Le projet a particulièrement pour objectif d’améliorer la capacité de transport de la logistique transfrontalière à partir de la ville de Sakania, dans le Haut-Katanga. Il a été conçu pour proposer une route rapide de transport fiable des ressources minières entre la RDC et la Zambie. Occasion également d’assurer l’interconnexion routière entre le port sec de Kasumbalesa et celui de Sakania, en veillant à ce qu’ils soient équipés et répondent aux exigences de stationnement, de transbordement…

Bien que prometteur, ce projet est confronté à plusieurs menaces, en l’occurrence la pandémie COVID-19 (3ème vague) qui a ralenti l’élan des travaux, atteste un cadre de l’ACGT. Il relève, en outre, « le retard dans la résolution de l’effectivité de l’exonération, le retard du transfert des péages existants à la concession, le retard dans la mise en place de la société de gestion, la capacité opérationnelle des sociétés de sous-traitance et l’augmentation de 10% des travaux de construction des ouvrages« .   Yves KALIKAT

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort