Pour l’A2R,  » la mort de Kyungu prive l’Union sacrée des services d’un homme dans la lutte pour le triomphe de la démocratie et de l’Etat de droit « 

L’alliance pour la Réforme de la République (A2R) n’est pas restée indifférente à la mort de Gabriel Kyungu Wa Kumuanza. Dans un message daté du mercredi 25 août et signé de sa présidente nationale, ce mouvement politique dirigé par la députée Henriette Wamu Ataminia déplore la perte de cette pièce-maîtresse de la famille politique du chef de l’Etat Félix Tshisekedi.

« Cette mort subite prive l’Union sacrée de la Nation des services d’un homme de grande foi, efficace et infatigable dans la lutte pour le triomphe de la démocratie et de l’Etat de droit« , écrit Henriette Wamu dans un  document dont une copie est parvenue au quotidien Forum des As. Elle ajoute que « ses partenaires dans le combat politique n’oublieront jamais son franc-parler, sa sincérité dans les relations humaines et son engagement farouche dans la lutte pour la liberté et le bien-être de notre peuple ».

Par la même occasion l’A2R déclare avoir appris avec une tristesse immense la nouvelle du décès de Gabriel Kyungu Wa Kumuanza, président de l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga et président de l’Union nationale des fédéralistes du Congo (UNAFEC). Aussi, ce regroupement politique s’empresse-t-elle à présenter, « avec émotion » ses condoléances les plus attristées aux familles biologique et politique de l’illustre disparu.

La dépouille du président de l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga et président du Conseil d’administration de la SNCC est arrivée le mercredi 25 août à Lubumbashi. L’annonce a été faite le mardi 24 août par le gouverneur du Haut-Katanga, Jacques Kyabula Katwe, au cours d’une réunion du conseil de sécurité qu’il a présidée.

Antoine Gabriel Kyungu wa Kumwanza est mort samedi 21 août à Luanda en Angola à l’âge de 82 ans. Porte-étendard du fédéralisme, l’illustre disparu était co-fondateur de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), formation d’opposition créée sous Mobutu et actuellement parti au pouvoir, auquel appartient le président Félix Tshisekedi.

Rachidi MABANDU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter