Début de l’exercice conjoint Corée du Sud-Etats-Unis sur fond des protestations de la Corée du Nord

SEOUL, 16 Août (Yonhap) — La Corée du Sud et les Etats-Unis ont lancé ce lundi leur entraînement militaire conjoint annuel, sans se laisser décourager par les vives protestations de la Corée du Nord et les menaces d’«une grave crise sécuritaire.»

L’exercice de poste de commandement de neuf jours organisé sur la péninsule est basé en grande partie sur une simulation informatique sans formation sur le terrain, selon le comité des chefs d’état-major interarmées (JCS).

L’exercice est de nature défensive comme d’habitude, a-t-il souligné dans un communiqué.

Le nombre de militaires participants sera limité compte tenu de la situation du Covid-19, l’ampleur de l’exercice conjoint étant réduit par rapport à celui tenu en mars.

Le commandement des Nations unies n’a pas officiellement informé la Corée du Nord du début de l’entraînement, a indiqué une source bien informée. Le commandement lui donne généralement un préavis sur le calendrier et les caractéristiques de l’exercice régulier des alliés.

Pyongyang a accusé les deux parties de poursuivre les jeux de guerre malgré ses efforts pour le dialogue et la paix. Il a mis en garde contre de graves conséquences, interrompant à nouveau sa communication téléphonique quotidienne avec le Sud.

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort