Angela Wamola : « L’initiative We Care renforce la transparence, la confiance, le dialogue et accélère la transformation numérique de la RDC au profit des Congolais »

En juillet, les opérateurs mobiles et les institutions gouvernementales de la RDC ont uni leurs forces, ensemble avec l’association mondiale des opérateurs de téléphonie mobile, la GSMA, pour faire avancer la transformation numérique du pays à travers le lancement de l’initiative  » We Care « . Cette dernière repose sur la collaboration entre les opérateurs mobiles et les institutions gouvernementales pour accélérer la transformation numérique de la RDC au profit de ses citoyens. Forum des As a interviewé Angela Wamola, Directrice Senior de l’Engagement stratégique à l’association GSMA.  Professionnelle des TIC, traine  plus de 20 ans d’expérience dans l’industrie des télécommunications. Elle offre un leadership éclairé dans les technologies émergentes telles que l’identité numérique, les paiements électroniques, l’IdO et l’intelligence artificielle. Angela Wamola  est présentée comme un catalyseur pour l’adoption de projets multi-organisations en orchestrant des collaborations multipartites qui accélèrent les opportunités de croissance des revenus dans la région. Interview.

Des Congolais fustigent déjà RAM (Registre d’Appareils Mobiles). Comment la GSMA et les opérateurs mobiles de la RDC vont procéder pour obtenir leur adhésion à l’initiative We Care ?

Il n’y a pas d’implications financières pour que les citoyens accèdent aux avantages de We Care en RDC. We Care en RDC est une initiative qui vise à renforcer la confiance des consommateurs dans les services numériques pour créer une société numérique inclusive. Il s’agit d’une initiative de collaboration qui rassemble les opérateurs mobiles, les ministres ainsi que les membres du gouvernement responsables de l’industrie de la téléphonie mobile en RDC. L’idée est d’accélérer l’impact positif des services mobiles et numériques pour la population et pour l’économie de la RDC. L’initiative vise la transparence, la confiance, le dialogue et une collaboration étroite entre le secteur public (gouvernement) et privé (opérateurs mobiles). Nous espérons que la série de collaborations public-privé qui aura lieu dans le cadre de We Care contribuera à relever les défis de l’inclusion numérique et à promouvoir le développement harmonieux du secteur.

Quel est l’impact réel de l’initiative We Care dans le quotidien des Congolais ?

Les initiatives GSMA We Care rassemblent des opérateurs mobiles du monde entier afin de fournir des solutions locales ayant un impact positif sur les citoyens. Grâce à We Care en RDC, nous nous engageons à soutenir l’industrie mobile et les décideurs politiques en RDC pour créer un environnement qui encourage l’inclusion numérique.

Par exemple, nous avons développé une carte de couverture des services mobiles pour la RDC. La carte donne des informations sur la disponibilité des réseaux dans le pays, et ainsi permettra aux consommateurs et aux entreprises de faire des choix éclairés sur la manière et l’endroit où ils peuvent utiliser les services mobiles. La carte permettra aussi de fournir aux opérateurs mobiles et aux décideurs politiques les informations dont ils ont besoin pour préparer l’analyse de rentabilisation afin d’étendre la couverture mobile.

L’objectif des quatre actions de collaboration public-privé de We Care est de renforcer la transparence, la confiance et le dialogue, et accélérer la transformation numérique de la RDC au profit des citoyens congolais. Ces actions comprennent le lancement d’un rapport annuel présentant les indicateurs sectoriels clés sur la fiscalité du secteur mobile ; la publication d’une carte de couverture mobile du pays afin d’informer la prise de décision quant à l’amélioration de la connectivité dans les zones rurales ; l’activation d’une association mobile locale en RDC ; la mise en place d’un cadre de dialogue public-privé régulier entre les opérateurs mobiles, le gouvernement et le régulateur pour relever les défis du secteur mobile et accélérer l’inclusion numérique.

Aujourd’hui, les initiatives We Care ont été déployées dans plus de 20 pays d’Afrique, d’Amérique latine et d’Asie, en collaboration avec plus de 70 opérateurs mobiles et plus de 30 décideurs politiques. Les initiatives We Care couvrent dix domaines clés : l’inclusion digitale ; les enfants et la technologie mobile ; protection de l’environnement ; réponse aux catastrophes ; protection de la vie privé sur le mobile ; déploiement des infrastructures ; contribution à la sécurité publique ; lutte contre le vol de portables ; technologie d’assistance ; et la transparence.

Comment Angela Wamola est-elle devenue championne des économies numériques ?

Je suis responsable de l’Afrique subsaharienne pour la GSMA, qui représente l’industrie mondiale des communications mobiles, y compris la région de l’Afrique subsaharienne. Je suis une professionnelle des TIC avec plus de 20 ans d’expérience dans l’industrie des télécommunications.

Mon vif intérêt pour la technologie m’a amenée à passer plus d’une décennie dans l’industrie mobile, après avoir passé une grande partie de ce temps avec Safaricom, où j’ai commencé en tant qu’ingénieur de planification de réseau puis j’ai progressé jusqu’aux principaux départements de la division technologique. Alors que je travaillais chez Safaricom, pendant six ans, j’étais la première et la seule femme senior dans l’équipe de direction de la division technologique. Durant cette période, j’ai joué un rôle déterminant dans la livraison des deux câbles sous-marins reliant le Kenya au monde, révolutionnant le haut débit mobile au Kenya et menant le programme de transformation et de modernisation du réseau IP de Safaricom.

Je suis passionnée par la redéfinition des affaires dans la société pour le bénéfice de tous. Pour relever les défis de la croissance des talents diversifiés dans le domaine de la technologie, j’ai fondé Women in Technology chez Safaricom en 2011. Je suis titulaire d’un diplôme en génie civil de l’Université de Nairobi et d’un EMBA de la Graduate School of Business de l’Université de Capetown.

Propos recueillis par Didier KEBONGO

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort