Pr Rémy Musungayi : « Le culte du travail nous manque »

La RD Congo a commémoré le 30 juin dernier  le 61ème anniversaire de son  accession à la souveraineté internationale. Occasion pour le Prof Rémy Musungayi Bampale, de porter un regard critique sur ces 61 ans d’indépendance. Enseignant en Sciences politiques à l’Université de Kinshasa, ce dernier a la nette impression qu’au lieu d’avancer, le pays fait du sur place. 

 » Ce qui nous manque, c’est d’abord l’esprit du travail. Le culte du travail nous manque. Travailler, c’est produire. Mais vous remarquerez que beaucoup de Congolais s’intéressent au secteur non productif « , a expliqué le Pr Musungayi.

L’ancien ministre de l’Industrie en veut pour preuve le nombre de cultes religieux qu’il y a à travers le pays. « Regardez combien de cultes religieux nous avons à travers le pays. Combien de sectes, combien d’églises. Je ne m’attaque pas à l’Eglise, mais beaucoup de gens préfèrent se servir de Dieu au lieu de servir Dieu tout en évitant de travailler « , fait-il savoir.

Gloire et gain faciles

Ce n’est pas tout. Le Pr Rémy Musungayi constate qu' »aujourd’hui, c’est tout le monde qui veut faire la politique, même sans bagage intellectuel. « 

Sans s’y soustraire, le Pr Musungayi note que les Congolais «  préfèrent la gloire et le gain faciles.  Avec ça, nous allons faire du sur place. Or c’est le travail productif qui doit développer notre pays « , souligne-t-il.

Il est au regret de constater que  » nous dépendons de l’extérieur, surtout sur le plan alimentaire. Le poisson vient de l’extérieur, alors que nous avons des fleuves ici où les poissons meurent de vieillesse « , fait savoir l’enseignant.

Le Pr Rémy Musungayi saisit cette occasion pour inviter ses compatriotes au travail, en tout cas à en faire leur préoccupation quotidienne. En espérant que son appel sera entendu.

Didier KEBONGO   

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort