Martin Fayulu réclame, pour le Congo,  » un leadership responsable et compétent « 

Candidat malheureux à la présidentielle de 2018, Martin Fayulu Madidi regrette qu’après 61 ans d’indépendance, la RDC, ne dispose pas encore d’un leadership responsable et compétent, porteur d’une vision claire « . Dans son long message à la Nation, diffusé le 30 juin dernier, le porte-étendard d’une aile de la Coalition Lamuka dresse un tableau sombre du pays où il déplore  » l’angoisse chronique et l’inhumanité dans lesquelles le Congolais vit en 2021.                                                                                                                                                                 YKM

UN EXTRAIT DU MESSAGE A LA NATION DU 30 JUIN 2021

Mes très chers compatriotes,

… 61 ans après, le constat est cinglant : Il n’y a ni paix ni prospérité en RDC. Le vécu quotidien du congolais est un parcours du combattant. La précarité dans laquelle vit notre peuple défie les notions les plus élémentaires de la dignité. En effet, il n’y a pas d’angoisse plus forte pour un homme que de se lever le matin et de ne pas savoir s’il pourra manger.

Il n’y a pas de sentiment plus triste que de regarder son enfant dans les yeux sans pouvoir lui garantir la moindre sécurité. Rien n’est plus douloureux que l’incapacité de ne pouvoir se projeter dans le futur avec sérénité. L’angoisse chronique et l’inhumanité dans lesquelles le Congolais vit en 2021, 61 ans après l’indépendance, est une honte qui doit nous interpeller.

Dans quel état psychologique se trouvent, aujourd’hui, les congolais qui avaient nourri et fondé tant d’espoirs en l’avènement d’un nouveau pouvoir, censé être porteur de changement dans leur vie quotidienne? Ces congolais qui n’arrivent pas à évacuer leurs récoltes, faute de routes et ces familles qui voient leurs enfants mourir par manque de centre de santé et d’ambulances dans leurs contrées mais qui apprennent qu’on a généreusement offert 500 véhicules d’une valeur de 27.5 millions de dollars aux députés parce qu’ils ont obéi à un mot d’ordre? Dans quel état se trouvent ces congolais clochardisés et malnutris qui apprennent qu’on a détourné 205 millions de dollars du projet du parc agro industriel de Bukanga Lonzo et que le dossier a été classé sans suite comme l’affaire des 15 millions de dollars des pétroliers?  Comment ces millions de congolais qui n’ont pas accès aux services sociaux de base (eau, électricité, habitat, hygiène, santé, transport) vivent-ils leur condition quand on leur dit à longueur de journées que les entreprises publiques sont saignées à blancs par les mandataires publics, en toute impunité ?

J’ai personnellement pris mes responsabilités et je me suis fait vacciner le 10 juin dernier pour montrer l’exemple de sorte que les congolais m’emboîtent le pas. Car, le vaccin offre l’avantage d’éviter de développer la forme grave de la maladie et surtout de retrouver une forme de vie normale.

… Nous devons rester mobilisés et éveillés pour que plus jamais personne ne puisse voler le choix du peuple souverain. De la même manière, nous devons rester vigilants et mobilisés pour réclamer l’exhumation du rapport Mapping.

Nous n’avons qu’un pays et c’est à lui seul, et à son drapeau que nous devons allégeance. Ce dont nous avons besoin, c’est un Etat organisé avec des institutions légitimes fortes et un leadership responsable et compétent, porteur d’une vision claire de la place de la RDC non seulement en Afrique mais aussi dans le monde.

Que Dieu bénisse la RDC et son vaillant peuple !

Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort