Le Ministre Tony Mwaba présente le Code de bonne conduite du personnel enseignant

Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, Tony Mwaba a présenté, hier mardi 6 Juillet, le Code de Bonne conduite du personnel enseignant de la République Démocratique du Congo.

Conçu dans le cadre du Projet d’urgence pour l’équité et le renforcement du système éducatif (PERSE), avec l’appui de la Banque Mondiale, le Code de bonne conduite présenté  vise à réglementer  le comportement du personnel enseignant vis-à-vis de soi-même, de l’apprenant, de la communauté et d’autres partenaires éducatifs. Conformément aux compétences et éthique professionnelles dont il doit faire montre au regard des défis auxquels il est appelé à faire face dans les milieux éducatifs.

Ce Code s’adresse particulièrement au personnel enseignant des établissements publics et privés d’enseignement maternel, primaire et  secondaire.

Dans sa présentation, le ministre Tony Mwaba a salué la mise sur pied de cet instrument. Il a souligné que ce document s’inscrit dans le cadre du renforcement de la gouvernance du système éducatif de la RDC.

« Pour marquer sa volonté   de réaliser des progrès en direction de l’enseignement primaire, le gouvernement s’est engagé à mettre en place des programmes de renforcement de la gouvernance du système éducatif qui passe par des réformes transformationnelles pour changer les mentalités et incruster les normes, mécanismes et valeurs d’une bonne gestion.  Ces progrès se manifestent aussi au travers des vertus de bonne moralité, d’une responsabilisation des acteurs, notamment les administrations centrales déconcentrées, décentralisées et les établissements scolaires. Ainsi, la cérémonie de ce jour revêt un caractère particulier, pour l’avenir de nos enfants dans la mesure où le gouvernement de la République, à travers mon ministère vient de mettre en place une norme devant réguler le comportement du personnel enseignant, cet acteur majeur dans le sous système éducatif, puisqu’il est un modèle de tout enfant qui fréquente l’école« .

Pour rappel, le Patron de l’EPST  a rendu  public ce code, quelques jours seulement après qu’il ait signé l’arrêté ministériel portant son  institution.

Pour sa part, la Secrétaire Générale  a.i à l’EPST,  Christine Nepa Nepa a,  rappelé le contexte ayant conduit à l’élaboration de ce code, qui, a-t-elle souligné,  contribue à la vision du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo dans le secteur de l’éducation.

A l’entendre,  le Gouvernement de la RDC est résolument engagé dans la concrétisation et l’effectivité de la politique de gratuité de l’enseignement primaire, secondaire et technique.

C’est dans ce contexte que  la Sg à l’EPST a parlé de la mise en place d’un projet d’équité et de renforcement du système éducatif, avec l’appui financier de son partenaire fidèle la Banque Mondiale.

Le Gouvernement travaille pour  rendre les milieux éducatifs sûrs et rassurants, en mettant en place des mécanismes et réglementations garantissant un environnement scolaire sécurisé et inclusif. C’est ainsi que le Code de bonne conduite du personnel enseignant a vu le jour », a déclaré la Secrétaire Générale à l’EPST.

Dès lors, tout personnel enseignant est tenu de respecter les engagements contractuels. Il doit se conformer à la législation nationale et rendre compte de toutes les ressources (matérielles, financières, etc.) mises à sa disposition. Il devra prendre obligatoirement connaissance du présent code dès son entrée en vigueur, ainsi que du contenu du Décret-Loi portant code de bonne conduite de l’Agent public de l’Etat, qui en constitue le soubassement.

Le personnel enseignant devra aussi signer l’acte d’engagement visant à observer scrupuleusement le contenu du code de bonne conduite. Ainsi, ce  code fera l’objet d’une large diffusion et vulgarisation auprès de tout le personnel enseignant, des élèves et des partenaires de l’éducation dans les tous prochains jours.

Mathy Musau

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter