Le cardinal Ambongo exige des enquêtes pour sanctionner les coupables

Le Cardinal Fridolin Ambongo est entré dans une colère bleue, à la suite de la publication mardi dernier des images de Mgr Laurent Monsengwo, prises dans son lit, le lundi 5 juillet à l’aéroport Ndjili, au moment de son évacuation pour des soins en Franc. Qui donc a pris ces photos ? Pourquoi les as-t-il prises ? Quelle a été sa motivation à les publier sur les réseaux sociaux ? Toutes ces questions du clergé kinois sont demeurées sans réponses.

Choqué,  le cardinal Fridolin Ambongo exige des enquêtes pour découvrir et sanctionner tous ceux qui ont pris ces images et les ont publiées sur le net.

La publication sur la toile des photos intimes du cardinal Laurent Monsengwo Pasinya sur son lit de malade, avant son évacuation pour la  France, provoque un sentiment d’indignation dans le chef des communautés chrétiennes. Les catholiques en particulier.

Dans un communiqué rendu public hier, signé par l’abbé chancelier Georges Njila, le Cardinal Fridolin Ambongo, archevêque de Kinshasa a demandé que des enquêtes soient diligentées afin que les coupables subissent la rigueur de la loi. 

« Son Éminence Fridolin Ambongo, Archevêque de Kinshasa, exige que des enquêtes soient menées pour que les auteurs de cette violation de l’intimité de l’intéressé [Laurent Monsengwo ndlr] soient sanctionnés» peut-on lire dans ce communiqué.

Le Cardinal Ambongo invite, par ailleurs, la communauté chrétienne à poursuivre ses prières jusqu’à ce que l’Archevêque émérite de Kinshasa qui suit des soins à Paris (France), soit rétabli. 

Laurent Monsengwo a été évacué vers Paris, le lundi dernier dans la soirée, par un avion médicalisé. C’est depuis le mardi 6 juillet que des images le montrant allongé sur son lit de malade à l’aéroport international de N’djili ont commencé à être diffusées sur les réseaux sociaux. 

Un acte qui a scandalisé plus d’une personne. Nombreux sont ceux qui pensent qu’il y a lieu que le Parlement vote une loi qui encadre l’utilisation des réseaux sociaux en RDC. Ils pensent que ce genre de comportement doit être sévèrement réprimé pour éviter les récidives.

Ci-contre ce communiqué.

Orly-Darel NGIAMBUKULU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort