Kinshasa sollicite le concours de la SADC pour l’aider à neutraliser les groupes armés

Les  rideaux sont tombés hier, mercredi, sur les travaux de la 23ème réunion du Comité ministériel de l’Organe de Coopération en matière de politique, de défense et de sécurité de la SADC. Tenues en visioconférence du 5 au 7 juillet dernier, ces assises ont offert à Kinshasa l’occasion de solliciter l’appui des pays membres de ce regroupement régional pour l’aider à neutraliser les groupes armés qui écument l’est de la République démocratique du Congo.

Cette demande du Gouvernement de Kinshasa a été formulée hier lors de la clôture de cette réunion, renseigne le ministre congolais de l’Intégration régionale et francophonie, Me Didier Mazenga Mukanzu, qui a pris part à ces assises à partir de la salle de conférence du Collège des hautes études de stratégie et de défense, logé sur  l’avenue du Haut commandement, à Gombe.

D’après le numéro un de l’Intégration régionale et francophonie, les participants à cette rencontre régionale ont fait le point sur la situation de l’état de siège, décrété par le président Félix Tshisekedi, au niveau de l’Ituri et du Nord-Kivu, les deux provinces ciblées à l’Est de la RDC.

Nous avons aussi parlé du départ progressif de la Monusco de la région du Kasaï, après  le phénomène Kammuina Sampu.

Yves KALIKAT

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort