Huit morts calcinés dans un incendie au Kwango

Huit personnes sont mortes calcinées dans un incendie produit au niveau du  Kwango dans l’ex-Bandundu. Le bilan  du drame fait également état de dix rescapés,  révèle le  gouverneur de cette province, Jean Marie Peti Peti Tamata, dans un communiqué de presse, hier jeudi 8 juillet.

Un minibus de l’agence de transport « Élévation » en provenance de Kinshasa pour Kikwit, avec plusieurs passagers à bord, a connu un accident de circulation. 

À en croire, le ministre provincial de l’Intérieur de la province du Kwango, Noël Nzimbu, cet accident est attribué à une panne de freins de cet  engin qui transportait aussi des bidons de carburant. 

Dès lors, Noël Nzimbu appelle les transporteurs à  soumettre leurs véhicules au contrôle technique avant leur mise en circulation afin d’éviter ce genre d’accidents de route. 

«Le bus est parti de Kinshasa pour Kikwit. Mais quand ils ont entamé la descente du pont Kwango, les freins ont laché. Et, comme il y avait des bidons de carburant, le porte-bagages,  s’est détaché et les bidons qui sont tombés ont aussitôt pris feu. C’est ce qui a provoqué l’incendie. C’est pourquoi, nous avons devant nous ici sept corps calcinés dont les débris sont visibles. La huitième personne est calcinée complètement. Mais nous avons dix survivants. Le chauffeur, le convoyeur et le gérant se sont envolés», a précisé Noël Nzimbu.

Jean-Marie Peti Peti Tamata, a aussitôt dépêché une équipe sur place composée de ministres provinciaux de l’Intérieur, de la Santé Publique, Hygiène et Prévention ainsi que de celui des Affaires Sociales et Actions humanitaires. 

Des personnels de la santé et des éléments de la Croix rouge ont aussi répondu présent pour s’enquérir de la situation et prêter main forte à l’équipe de secours de la Cité du pont Kwango.

Le  Commissaire provincial de la police, le Général Fidel Cahumba et d’autres membres du Comité provincial de sécurité sont aussi mobilisés pour assurer l’ordre public.  

Gloire BATOMENE

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter