Guy Loando paré pour relever les défis du ministère de l’Aménagement du territoire

Les rideaux sont tombés samedi sur les travaux du séminaire gouvernemental qui se sont tenus du 22 au 24 juillet à Kinshasa. Présidées par le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, ces assises ont mis l’accent sur la dynamique de changement par la culture de l’excellence et la gestion axée sur les résultats.

Ministre d’Etat en charge de l’Aménagement du territoire, Guy Loando Mboyo, est paré pour relever les challenges de son secteur. Au sortir de ce séminaire, il fait savoir que la feuille de route de son ministère sera davantage enrichie pour offrir au pays une réforme non seulement efficace, mais aussi efficiente de l’aménagement du territoire.

«Ce séminaire nous a permis d’abord de renforcer nos capacités managériales en termes de gestion de l’action gouvernementale. Il nous a permis de renforcer nos liens. L’action gouvernementale est collégiale, solidaire. Le temps que nous avons passé ensemble nous a permis de raffermir nos liens. C’est ce qui sera bénéfique pour garantir l’impact de l’action gouvernementale sur la population», a-t-il confié.

Résoudre un problème réel

A propos du secteur qu’il gère, Me Guy Loando explique que le domaine de l’aménagement est en pleine réforme. Lorsqu’on est dans des telles réformes amorcées par nos prédécesseurs, il y a beaucoup d’exigences, fait-il remarquer. « Il faut que la réforme puisse résoudre un problème réel de la population« .

« Dans le plan d’aménagement, il s’agit de la gestion physique de notre espace territoriale, soit 2.345.409 km² d’affectation en termes d’usage», précise le ministre d’Etat

Le forum a été bénéfique pour le ministre d’Etat Guy Loando.  Dans le cadre de sa feuille de route, «un état des lieux a été dressé sur l’aménagement du territoire et j’ai encore appris des échanges fructueux des gens qui sont dans la gestion. A travers les questions, cela a permis que nous puissions agencer cette gestion de la réforme de l’aménagement pour l’orienter afin qu’elle soit une réforme efficiente et non une réforme pour la réforme»,  a conclu le ministre d’Etat.

Didier KEBONGO

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort