Dr Muyembe :  » Si nous voulons éviter la 4ème vague, il faudra continuer à respecter les mesures barrières »

Coordonnateur du Secrétariat technique du Comité multisectoriel de la riposte contre la Covid-19, le professeur Jean-Jacques Muyembe rassure quant à la détermination de son équipe à veiller à ce que la quatrième vague de Covid-19 ne survienne pas en RDC. Si on veut éviter la survenance de la 4ème vague en RDC, la population doit continuer à respecter les mesures barrières, a-t-il déclaré au cours d’une conférence de presse tenue, hier jeudi 22 juillet.

Parlant de la courbe de la contamination,  Jean-Jacques Muyembe atteste la baisse des cas de contamination à la Covid-19, ces derniers jours, en République démocratique du Congo. Il attribue cette décroissance de cas de contamination au  respect, par la population, des mesures barrières édictées par les autorités.

« Nous sommes maintenant dans notre 3ème vague qui est une vague effrayante de par le nombre des cas et  la gravité de la maladie. Heureusement, nous avons déjà entamé la phase descendante de de cette 3ème vague. Je pense, je suis d’ailleurs convaincu, que cette baisse des cas est due, avant tout, aux mesures que le Secrétariat technique a mises en place et surtout au respect de ces mesures par la population congolaise« , a-t-il déclaré.

Pour maintenir cette baisse de cas de contamination et espérer éradiquer la maladie à Coronavirus, il n’y a pas d’autre voie que d’encourager la population à continuer à respecter les mesures barrières et à se faire vacciner.

« Nous nous rendons compte maintenant que si la population accepte et respecte les mesures édictées par les autorités sanitaires, il y aura certainement des progrès. C’est  important  d’autant qu’il y a aussi la menace de la 4ème vague. Si nous voulons l’éviter, il faut que la population continue à respecter les mesures barrières« , a indiqué le responsable de l’Institut National de Recherche Biomédicale (INRB).

« Le vaccin sera aussi un outil important pour éviter la quatrième vague. (…) Nous devons toujours être vigilants, continuer à observer les gestes barrières et ne plus croire que la maladie n’existe pas. C’est une façon de voir les choses qui n’est pas bien. Nous devons faire attention à ceux qui propagent des informations contraires à la vérité, contraires à l’existence de la maladie dans notre pays. et donc, nous devons nous préparer à recevoir le vaccin parce que c’est le seul élément qui a apporté des solutions dans cette bataille que nous menons contre la Covid-19« , a-t-il affirmé.

Le coordonnateur de la riposte contre la Covid-19 en RDC a félicité les agents de l’ordre (police et armée) qui oeuvrent pour le respect des mesures barrières, surtout pour le port correct des masques.

Depuis la déclaration de la pandémie de Covid-19 le 10 mars 2020, la RDC cumule 47.174 cas (47.173 confirmés et 1 probable), dont 1.021 décès et 29.389 personnes guéries, selon les dernières statistiques livrées par le Secrétariat technique du Comité multisectoriel de la riposte contre le Coronavirus.

En réaction aux déclarations du professeur Jean-Jacques Muyembe en rapport avec la baisse du nombre de cas, nombreux sont des analystes qui en appellent à l’assouplissement progressif des mesures anti covid-19. Ils réclament à l’ouverture des bars et autres débits de boissons qui constituent des unités économiques dont dépende la survie de nombreux foyers en RDC.

 Orly-Darel NGIAMBUKULU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort