Bahati Lukwebo: « L’ambition présidentielle ne m’habite pas »

Dans la presse, les faits sont sacrés et le commentaire est libre. Mais, lorsque le commentaire se nourrit de fake news ou de cogitations de certaines officines, la base est faussée. C’est ce qui arrive à Modeste Bahati qu’un média pointe comme un « candidat » à la prochaine élection présidentielle. Faux, sur toute la ligne. En témoigne ce tweet du speaker du Sénat à Jeune Afrique.

A décortiquer la réponse-démenti du leader de l’AFDC-A, une constante. A savoir que depuis un certain temps, ceux que l’étoile  » MBL  » dérange ne lésinent sur aucun stratagème pour opposer dans leur imagination le premier de la Chambre de sages au chef de l’Etat. Le but de la manœuvre étant à très large spectre. D’une part, faire le vide autour du Président de la république et d’autre part, créer les conditions du « Ote-toi de là que je m’y mette ».  Question : quel intérêt Fatshi aurait-il à se délester de l’un des piliers de l’Union sacrée qui n’a pas attendu la 25ème heure pour rejoindre le Président ? Ceux qui connaissent le stratège Bahati confient que ce dernier entend mouiller sa chemise- comme il sait le faire- pour organiser le maillage territorial en vue du candidat de l’USN à la présidentielle. Créée, il y a à peine une décennie, l’AFDC- avec le concours  de ses alliés –  s’est posée en deuxième force politique du pays grâce à son implantation dans le pays réel. Pour l’heure, ceux qui déclarent aimer le Président devraient l’aider à rencontrer les attentes de la population au lieu d’investir dans la diabolisation de personnalités de poids sur lesquelles le chef de l’Etat peut compter et pour la réussite de son programme et pour l’échéance 2023.

FDA

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort