Sama Lukonde : « Les sites ravagés par le volcan ne doivent plus être occupés »

*Le Premier ministre a regagné Kinshasa hier lundi 7 juin dans la soirée après une mission humanitaire le même jour à Bukavu.

Gouverner, c’est prévoir, dit-on. Tirant les leçons de l’éruption de 2002 et celle de 2021, le Premier ministre Sama Lukonde entend éviter au pays à avoir à gérer une telle crise. Aussi a-t-il décidé que la partie nord de la ville de Goma, laquelle a été dévastée par la coulée de lave du Nyiragongo  » ne doit plus être occupée par la population « .

Au cours d’une conférence de presse sanctionnant sa mission de trois jours dans les Kivu, le chef de l’Exécutif a également décidé du retour progressif des habitants de Goma, qui s’étaient déplacés à la suite de l’éruption du Nyiragongo. Sama Lukonde explique cette résolution par l’accalmie observée deux semaines après cette catastrophe.  Ce retour à domicile des déplacés se fera selon le plan publié par le gouverneur militaire.

Ce n’est pas tout. Le chef du Gouvernement a instruit le ministre de l’Aménagement du territoire de trouver un site devant accueillir les personnes qui ont perdu leurs résidences.

Selon le plan dévoilé par le gouverneur, le Lieutenant-général Constant Ndima Kongba, les déplacés qui sont à proximité et dont les maisons n’avaient pas été touchées par la coulée des laves peuvent dès à présent regagner leurs maisons. Pour des habitants éloignés de la ville sur les axes Bukavu, Rutshuru-Butembo et Rwanda, ce retour sera progressif du 8 au 20 juin courant.

Mesures facilitant la réinsertion des déplacés

Sama Lukonde ne s’est pas arrêté là. Outre l’annonce du retour progressif des déplacés à Goma, le chef du gouvernement a accompagné cette rentrée d’une batterie d’autres mesures devant aider  la réinsertion de la population. Au cours de cette même conférence de presse, le Premier ministre a indiqué que le ministre d’Etat en charge du Budget et la Fédération des entreprises du Congo (FEC), ensemble, prendraient des mesures économiques destinées à appuyer le petit commerce ainsi que les opérateurs économiques dont les activités ont été touchées par cette crise du Nyiragongo.

D’après toujours le chef du Gouvernement, le ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention va poursuivre la situation sanitaire des déplacés tout au long du processus de leur retour. Le Dr Mbungani a visité le dépôt de l’Association régionale d’approvisionnement en médicaments essentiels, question de s’assurer des produits pharmaceutiques susceptibles de couvrir les soins médicaux durant cette période.

Dans la même veine, le Premier ministre a annoncé que le Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a mis à la disposition de la population un hôpital militaire mobile bien équipé pouvant dispenser des soins en renfort aux structures sanitaires existantes.

La ministre du Genre, Famille et Enfant, quant à elle, travaillera étroitement avec la communauté des humanitaires pour fournir et canaliser l’aide humanitaire aux populations dans le besoin. A cet effet, un stock de vivres et produits non alimentaires a été présenté au chef du Gouvernement et auquel l’Exécutif recourt déjà en cas de rupture des stocks.

Le ministre des Hydrocarbures, en compagnie des experts de la société qui s’occupe du dégazage du Lac Kivu, se rendra à Kabuno pour les dernières études avant le lancement des opérations dudit dégazage.

Son collègue des Ressources hydrauliques devra poursuivre le travail entamé pour que la ville Goma soit de nouveau desservie en électricité de manière optimale.

Mission humanitaire à Bukavu

Avant de regagner Kinshasa hier lundi 7 juin dans la soirée, le Premier Ministre, Jean-Michel Michel Sama Lukonde  s’était rendu à Bukavu, où il a été accueilli chaleureusement par la population, selon les services de la Primature. 

Sur place dans la capitale du Sud-Kivu, le Chef du Gouvernement a visité le site des déplacés de AID/KIVU où vivent de nombreuses familles sinistrées des effets de l’éruption du volcan Nyirangongo à Goma. Le Premier ministre leur a apporté aussi le message de réconfort et de soutien du chef de l’État qui est de trouver des solutions à leurs problèmes, en cette période de crise post- éruption volcanique.

Des questions relatives à l’eau potable, à la nourriture et les conditions d’hébergement de ces déplacés auraient trouvé solutions. Sama Lukonde a, en outre, annoncé l’accompagnement du Gouvernement pour le retour progressif dans leur milieu respectif à Goma, suivant le programme établi par le gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, le Lieutenant-Général Constant Ndima Kongba. 

Didier KEBONGO

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort