Mukoko Samba : « 27 millions de Congolais seront en insécurité alimentaire entre juillet et décembre 2021

«Les derniers chiffres renseignent que sur la période de juillet à décembre 2021, 27,3 millions de Congolais seront en situation d’insécurité alimentaire aigue qui est l’étape avant la famine». C’est en ces termes que le Prof Mukoko Samba a clôturé son exposé au cours d’une rencontre samedi 25 avec les rotariens.

Pour cet économiste, un Congolais sur trois sera directement concerné par cette situation d’insécurité alimentaire qui touchera pratiquement tous les 145 territoires du pays.

Il regrette de constater que le taux de croissance économique a baissé en RDC de moins de 5%, contrairement aux projections du Plan d’action d’Istanbul de 2011.

Ce Plan d’action avait estimé que la RDC devait croitre à un taux moyen annuel de 7% dans un délai relativement raisonnable, éliminer la pauvreté, atteindre le plein emploi et sortir de la catégorie de 33 pays africains les moins avancés.

Face à ces projections peu enchanteresses, Mukoko Samba recommande, comme thérapie l’investissement dans l’agriculture, les biens et services écosystémiques, l’énergie et dans l’industrie.

S’agissant du secteur industriel, l’orateur a affirmé que continuer à exploiter à l’état brut les ressources naturelles de la RDC est une perte incroyable de valeur ajoutée.

Ancien ministre du Budget, Mukoko Samba, pense que le grand défi à relever est la création de l’emploi. Aussi,  estime-t-il que tant que le défi lié à l’emploi n’est pas réglé, la RDC continuera à vivre cette pauvreté a double visage où on a d’un côté, une petite agriculture à faible productivité et de l’autre, des activités informelles en milieu urbain à faible productivité.

A en croire ce scientifique, de 2014 à 2030, l’économie congolaise devrait créer 25 millions d’emplois. Il projette la population active, en âge de travailler, à 65 millions en 2030. Soit 54% de la population totale.

Pour créer de l’emploi et de la richesse, le professeur Mukolo recommande deux instruments clés, à savoir l’investissement et l’innovation. Son exposé a été axé sur le thème: « Développement durable : normes, implications et opportunités pour les pays africains ».

Orly-Darel NGIAMBUKULU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort