Les Députés ECiDé rejettent le don de jeeps du Président Félix Tshisekedi

Dans une déclaration à la presse vendredi 25 juin, les Députés ECIDé (Engagement pour la Citoyenneté et le Développement), formation politique chère à Martin Fayulu, ont rejeté le don de jeeps du Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi.

Ces élus font savoir qu’ils ne sont « ni souscripteurs, ni preneurs » de ce don de jeeps.  « Nous avons à l’époque rejeté le formulaire des Jeeps en question« , affirme Jean-Baptiste Kasekwa. Ils ne s’arrêtent pas là, ils demandent au Procureur général près la Cour de Cassation, d’ouvrir une enquête sur ce fameux don de jeeps.

« Nous demandons au Procureur général près la Cour de cassation, d’ouvrir une enquête sur l’origine de cet argent affecté à ce don, et déféré devant la justice les auteurs de cette malversation financière. Nous demandons au Gouverneur de la Banque centrale du Congo, de dévoiler dans quelle ligne budgétaire cet argent a été soutiré« , indique Jean-Baptiste Kasekwa.

Les Députés ECiDé  exhortent leurs collègues d’exiger que ces jeeps soient vendues, et que l’argent issu de cette vente soit versé au Trésor public, aux sinistrés du Nyiragongo, aux FARDC au front dans l’Est du pays dans le cadre de l’état de siège ; et au personnel soignant des malades de Covid-19.

Didier KEBONGO

Position des députés nationaux élus de l’ECiDé en rapport avec le dossier « Don de 500 jeeps aux députés nationaux »

Mesdames et Messieurs de la Presse,

Nous, Elus nationaux de l’ECiDé, vous remercions d’avoir accepté de répondre à notre invitation en vue de fixer l’opinion sur notre position en rapport avec le dossier « Don de 500 jeeps offerts par Mr. Félix Tshisekedi aux Députés nationaux ».

Nous portons à la connaissance de l’opinion publique nationale et internationale que nous ne pouvons aucunement être souscripteurs ni preneurs pour ces jeeps de corruption pour les motifs suivants :

1.    Ebranlé par la détermination de la majorité des Députés nationaux ayant rejeté le projet de loi d’habilitation du Gouvernement au cours de la plénière du 15 juin 2021, le Président de l’Assemblée nationale a réuni les députés membres de l’Union Sacrée pour la Nation à l’hôtel Fleuve Congo en date du 18 juin 2021. En guise de moyen pour faire le «rappel des troupes» après ce revers politique, le Président de l’Assemblée nationale a annoncé à ses hôtes le chronogramme de l’effectivité de la distribution de 500 jeeps au bénéfice de tous les députés nationaux avant la fin du mois de juillet prochain. Il s’agit donc d’une intention manifeste d’achat de conscience des Députés nationaux afin de les museler.

2.    Il nous revient d’informer l’opinion publique nationale et internationale que des formulaires pour l’obtention de ces jeeps avaient déjà été proposés à certains députés contactés individuellement en contrepartie de leur adhésion à l’Union Sacrée de la Nation en décembre 2020. Nous, élus nationaux de l’ECiDé, avions farouchement rejetés ces formulaires de jeeps de corruption.

3.    Dans un enregistrement sonore qui a fuité de la réunion sus-évoquée, le Président de l’Assemblée nationale fait l’apologie du « DONATEUR » de ces jeeps en ces mots :

«  (…) le Président de la République a décidé qu’in donne à tous les 500 députés (…), (…) c’est grâce à vous qui avez mis en exécution l’appel du Chef de l’Etat avec les 500 députés vont bénéficier de jeeps (…) ; n(…) si on était discriminatoire, ces jeeps on les aurait donnés à vous qui avez combattu le bon combat, mais par patriotisme, le chef de l’Etat donne à tous les 500 députés (…), (…) nous associons ceux de l’opposition pour qu’ils mesurent la grandeur d’âme du Président (…).

4.    Par ces propos graves et vexatoires ayant provoqué une forte indignation de l’opinion publique nationale et internationale, le Président de l’Assemblée nationale a manifestement violé l’article 121 alinéa 2 du Règlement d’ordre intérieur de l’Assemblée nationale qui dispose : « Le Député national a l’obligation de sauvegarder, à tout moment, l’honneur et la dignité de ses fonctions ainsi que l’image de marque de l’Assemblée nationale ».

5. Nous députés nationaux élus de l’ECIDé, demandons au Président Christophe Mboso Nkodia, au nom de l’honneur et la probité morale devant caractériser un homme d’Etat, de démissionner sans atermoiements de ses fonctions de Président de l’Assemblée nationale.

6. Pire, au lieu de demander au peuple congolais et aux députés nationaux pour ces propos, le Bureau de l’Assemblée nationale s’est évertué à tromper l’opinion publique par une panoplie de communications inopportunes et contradictoires jetant davantage le discrédit sur l’institution. Tantôt c’est un don, tantôt c’est un marché sans appel d’offre financé par un crédit méconnu de ses souscripteurs auprès d’une banque privée inconnue, tantôt c’est u achat effectué au moyen des frais de fonctionnement jamais inscrits dans les prévisions budgétaires de l’Assemblée nationale.

7. Ces contradictions démontrent clairement que l’achat de ces jeeps procède de malversations financières dont il fait situer le degré. Elles mettent également à nu la légèreté avec laquelle le régime en place gère les affaires de la République.

8. Nous, députés nationaux élus de l’ECIDé,

8.1. Invitons formellement le Procureur près la Cour de cassation à initier rapidement une enquête sur les possibles infractions de corruption, d’enrichissement sans cause et de détournement des deniers publics.

8.2. Invitons aussi le Directeur de la BCC d’expliquer à l’opinion nationale, sous quelle ligne budgétaire les sommes destinées à l’achat de ces 500 jeeps auraient été retirées du Trésor public.

9. Nous restons déterminés à résister farouchement contre toute stratégie de nature à caporaliser les institutions du pays en général et l’Assemblée nationale en particulier.

Fait à Kinshasa, le 25 juin 2001

Les députés élus de l’ECIDé :

1.    Honorable MAMBO KATUNDA Jean-Bosco

2.    Honorable MASSIALA PHOBA Charlotte

3.    Honorable MUHINDO KASEKWA Jean-Baptiste

4.    Honorable NDOMBASI BANIKINA Ados

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort