L’élève Abigail, victime des violences policières a Beni, transférée à Kinshasa pour des soins

L’opinion se souvient de ce témoignage émouvant des élèves de Beni au cours de l’entretien du Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo avec les représentants des forces vives locales.

Très touché par le récit  de ces élèves brutalisés par les forces de l’ordre lors de leurs sit-in, le Chef de l’Etat a décidé de transférer l’élève Katungu à Kinshasa pour des soins appropriés.

Abigaïl, 18 ans, élève en 5ème année secondaire en Agronomie à Béni était attendue à Kinshasa hier mardi.

Pour rappel, face à la recrudescence de l’insécurité dans leur ville, les élèves de Beni avaient organisé un sit-in devant la maison communale pour exiger la présence du Chef de l’Etat dans la région.

Au cours de cet entretien avec les forces vives, diffusé en direct sur les antennes de la RTNC, le Président de la République avait demandé pardon aux élèves de Beni pour ces dérapages des forces de l’ordre.

Lors de l’évacuation policière devant la maison communale de Beni, Abigai s’en est sortie avec un bras cassé.

Cellcom présidentielle

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort