Le ministre JM Kalumba juge utile de formaliser un contrat entre la RDC et la Namibie

Le ministre de l’Economie nationale, Jean-Marie Kalumba, juge utile de formaliser un contrat entre la RDC et la Namibie, sur l’importation des chinchards en Rd Congo. Dans cette perspective, le numéro 1 de l’Economie congolaise a effectué une mission d’une dizaine de jours à Windoeck où il s’est imprégné des prix de ces poissons couramment consommés à Kinshasa.

Pour obtenir les informations nécessaires, Jean-Marie Kalumba a échangé d’abord avec le ministre Namibien de Pêche et Elevage sur  les bonnes relations existant depuis plusieurs décennies entre les deux pays. Il a également présenté les potentialités de  la RDC dans le cadre d’un éventuel accord Etat-Etat.

« Notre pays a une population de  plus de 80 millions d’habitants, dont 14 millions dans la capitale, Kinshasa. Vous pouvez donc imaginer les potentialités que nous avons pour faire des échanges commerciaux« , a-t-il renchéri

En effet, l’accord commercial entre les deux pays devrait commencer  principalement par la fourniture des poissons chinchards, l’une des grandes richesses de la Namibie, et les plus consommés dans la capitale congolaise. Cet accord bénéfique pour les deux pays devrait permettre à la RDC de stabiliser les prix des chinchards sur le marché.

 A en croire le ministre namibien de Pêche et Elevage, environ 90% d’exportation des chinchards sont destinés à la RDC.  Il s’est dit favorable à la formalisation  d’un accord commercial entre son pays et la RDC. Ce dernier devrait être conclu dans les tout prochains jours, la question devant être soumise à l’approbation du Conseil des ministres.

Puis,  la délégation congolaise s’est entretenue avec le ministre namibien des Finances. Cette rencontre  leur a permis d’avoir des  informations nécessaires sur les  prix des poissons à l’exportation et la douane.  

A 400 km de la capitale Walvis bay, Jean-Marie Kalumba   et sa délégation ont conféré avec les industriels namibiens pour  voir clair dans les contrats avec  les importateurs congolais. Ils ont également  visité les installations de la Société  TUNACOR, le plus grand exportateur  des Chinchards vers la  RDC. Le patron de l’économie congolaise a parcouru toute la Chaine du traitement  de cette entreprise jusqu’à l’emballage en cartons, sous les explications de son directeur général.

Le directeur général de ladite société se dit disposés à travailler avec le gouvernement congolais, dans le cadre d’un éventuel accord commercial avec la Namibie.

Pour rappel, depuis son arrivée à la tête du ministère de l’Economie nationale, Jean-Marie Kalumba  milite pour le « juste prix » des produits de première nécessité sur le marché afin de protéger les consommateurs.

Son souci est de mettre fin aux  abus de certains importateurs congolais concernant les prix  et veiller au respect de la marge bénéficiaire reconnue par la législation congolaise en la matière.

On rappelle que la délégation du ministre de l’Economie nationale comprenait des experts de son secteur  de la Primature, des ministères des Finances et du Commerce extérieur.

Mathy Musau

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort