Le CNPAF-RDC déplore l’absence d’un plan national de la décennie de l’agriculture familiale

Le Comité national pour la promotion de l’agriculture familiale (CNPAF-RDC) déplore l’inexistence, à ce jour, d’un plan d’action national de la décennie de l’agriculture familiale 2019-2028. Pourtant, la RDC figure parmi les pays qui avaient pris part à l’Assemblée générale des Nations Unies qui avait voté l’initiative de proclamer la décennie.

Au cours d’une rencontre organisée le 11 juin, à l’intention des membres de l’Association des journalistes agricoles du Congo (AJAC), le sécretaire technique du CNPAF-RDC, Sylvain Ntumba a rappelé aux journalistes que 2019-2028 a été proclamée par les NU, décennie de l’agriculture familiale.

Pour le Secrétaire Technique du CNPAF-RDC, les journalistes doivent communiquer et sensibiliser autour de cette question. Les journalistes devraient aussi accompagner le Gouvernement dans toutes les actions par rapport à cette décennie, a-t-il fait remarquer.

 Il s’est basé sur la Résolution 72/239 des Nations unies qui encourage  les Etats à élaborer, améliorer, adopter et mettre en œuvre des politiques publiques relatives à l’agriculture familiale, tout en veillant au  partage des  expériences dans ce secteur.

Sylvain Ntumba a, dès lors,  invité les journalistes présents, tous membres du CNPAF-RDC, à suivre l’évolution de la décennie en RDC et  à participer aux différentes consultations tant au niveau national que provincial.    Il a relevé à ce sujet que l’agriculture familiale engage de grandes communautés qui nourrissent le monde et qui sont restées pauvres.

Les Etats sont ainsi appelés à mettre des moyens conséquents pour soutenir tous les ménages qui n’ont que l’agriculture comme activité. Car, l’agriculture familiale est la voie privilègiée pour atteindre la sécurité alimentaire.   

Dina BUHAKE

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort