La pentecôte et ses conséquences dans le développement de la nation

La Pentecôte est le jour où la loi (la Torah)  a été donnée au peuple d’Israël 50 jours après leur sortie de l’Egypte (la Pâque). La torah a été donnée pour permettre au peuple de continuer à bénéficier de la Grace de Dieu par cette alliance :

1.       » Tu aimeras l’Eternel ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toutes tes forces ; la mitsvah proverbes 28.9 celui qui détourne son oreille pour ne pas écouter la loi, sa prière même est une abomination.

2.       et tu aimeras ton prochain comme toi-même, la Tsedakah, la charité, la compassion, les actes de justice.

Après la résurrection de Jésus Christ, 50 jours après le Saint-Esprit est descendu comme sur la montagne de Sinaï, sur chaque personne. Aujourd’hui il est dans le cœur de chacun. La loi est gravée dans ton cœur. C’est ainsi que Pierre et les autres ayant cette loi en eux la mitsvah, ils ont pratiqué la Tsedakah, Actes 2.41-44 et Actes 4.32 en partageant le pain et il n’y avait pas d’indigents au milieu d’eux.

LE COMPORTEMENT DES CHRETIENS DANS CERTAINS PAYS

        Dans son livre  » une introduction à la démonstration de l’ancien Testament, redécouvrir les principes de Dieu pour discipliner les nations « ,  Landa Cope professeur d’université des nations à Genève, faisant partie de  » Jeunesse en Mission « , Elle  a relevé ce qui suit : lors d’une émission suivie sur une chaine britannique sur l’influence des chrétiens dans la société.

        Il est reconnu que si dans une nation vous avez 20% de chrétiens, ceux-ci influenceront les 80% restants.  

        Enquête dans la ville DALLAS où on trouve plus de 70% des chrétiens. Malheureusement le bilan social est catastrophique :

        Criminalité, soins de santé médiocre, l’éducation abandonnée, les maladies contagieuses et infectieuses, le manque de logement adéquat, l’insécurité alimentaire, l’habillement ; Chômage ; Service social déficient ; La corruption des services judiciaires.

La Suisse, la Norvège, les Pays-Bas, la Grande-Bretagne, le Japon… (pour ne citer que ceux-là, ont connu la même situation. Il a fallu que la mitsvah (la connaissance et l’application de la loi) et la tsedakah (la charité, la compassion, l’intégrité…) soient appliquées pour que les pays connaissent un développement.

QUELLE EST LA SITUATION DE LA RDC ?

Notre pays a environ 90% des chrétiens. La situation socioéconomique est dégradante et catastrophique. L’analphabétisme qui cause des dégâts énormes dans la société. Pour détruire une nation il faut baisser le niveau de l’éducation et tout s’écroule. Le manque de moralité, de compassion, d’intégrité, de charités associées à une ignorance profonde des lois de Dieu la mitsvah.

En effet, la crise économique est si profonde que des entreprises sont obligées de réduire le personnel ou carrément de les licencier ou de décider de la fermeture de leur unité de production.

En Europe, la production agricole a baissé de 50% (la France de 55%). Cette baisse de production mondiale a obligé la Chine a augmenté ses importations de céréales de 150 millions de tonnes, suite à la peste porcine et l’abattage des porcs, devait importer de la volaille et des bœufs pour compenser le déficit alimentaire.

C’est ainsi qu’on pourrait comprendre le financement des activités de plusieurs pays par la planche à billet ou l’augmentation de la fiscalité (les impôts) et de la parafiscalité (les différentes taxes et prélèvements). Ces différentes pressions réduisent les revenus des ménages et des capacités productives des entreprises.

Malheureusement, nous constatons dans notre pays, les dirigeants chrétiens dans tous les domaines (religieux, économiques et politiques) semblent indifférents à la misère qui frappent leurs concitoyens. En effet, la maximisation des recettes sur des activités mortes et improductives, les différents prélèvements de taxes :

–        (la RAM selon l’expert John Aluku sur Radio Okapi n’a aucune raison d’exister si ce n’est qu’appauvrir encore la population)

–       L’augmentation des factures de la Snel, la Regideso

–       Les sociétés de communication qui dans toute impunité se permettent de prélever de dépouiller les abonnés de leurs recharges

–       Les produits agricoles locaux qui subissent toutes sortes de pressions et tracasseries et qui favorisent l’inflation des prix sur le marché.

–       Les tarifs douaniers prohibitifs à l’importation comme à l’exportation.

–       Les nombreux accords de libre échange au détriment des entreprises nationales

–       Les différents rapports de l’IGF sur les éventuelles malversations et dilapidation des ressources publiques… réduisant les capacités financières des entreprises et de la politique gouvernementale à améliorer les conditions socioéconomiques de la nation.

La crise mondiale va s’intensifier. Les besoins en financement vont s’accentuer. Mais les ressources seront amoindries.

Il ne faudrait pas se fier aux messages de bonne intension d’une éventuelle reprise économique dans les prochains mois ou années. C’est un leurre et manque d’intégrité de la part des décideurs à travers le monde. Ils sont sincères en voulant résoudre les problèmes par un esprit positif une pensée positive. En effet, David dans 1 Chronique 13 l’avait aussi fait en cherchant à ramener l’Arche de Dieu à Jérusalem. Mais il n’a pas respecté les prescrits de Dieu, car l’Arche devait être portée sur les épaules et non posée sur un char. En route, il y a eu mort d’homme.

La pandémie revient avec virulence par de variant ou mutant divers. Le Professeur Théophile Mbemba et tant d’autres scientifiques congolais et étrangers dans leurs différentes interventions depuis un an avaient suggéré l’amélioration de notre hygiène de sanitaire par la consommation des épices et des produits agricoles pouvant renforcer notre système immunitaire (tels que l’ail, le gingembre, le curcuma, le ndembi ou ciboulette, le phyllanthus, l’ortie, …).

Malheureusement, les confessions religieuses et les leaders d’opinion qui ont la mission de créer entre autre des activités agricoles, ne se sont pas préoccupées de l’analyse et conseils de ces éminents scientifiques et tant d’autres chercheurs qui sont dans leurs communautés.  

CONCLUSION

Dieu nous demande d’assujettir la terre càd d’avoir la connaissance (la mitsvah) et la charité (Tsedakah). C’est ainsi que nous allons assurer le bienêtre de nos concitoyens. Agir différemment, ce serait un acte délibéré de leur paupérisation et de l’accroissement de leur misère. Pharaon au lieu de laisser le peuple aller servir le Seigneur avait par méchanceté augmenté leur fardeau pour les asservir davantage.

Nous sommes persuadés que la repentance collective nationale comme mondiale de notre rébellion et ignorance aux instructions du Seigneur, permettront à nos nations de se relever et restaurer la joie, la paix, le sourire à travers le monde.

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort