La France débourse 9 millions d’Euros pour le renforcement du système de santé de la ville de Goma

L’état du système de santé est une source de préoccupation majeure en RDC. Les taux de mortalité infantile et maternelle sont parmi les plus élevés au monde, en raison notamment de l’état très dégradé  des structures de soins. Ce phénomène est accentué par la pauvreté des ménages qui ne leur permet pas souvent de payer pour les soins qu’ils reçoivent voire  d’accéder aux services des hôpitaux ou  centres de santé.

C’est dans ce cadre que M. François Pujolas, ambassadeur de France en RDC, M. Nicolas Kazadi Kadima Nzuji, ministre des Finances et M. Didier Grebert, directeur de l’Agence Française de  Développement en RDC ont signé le 16 juin 2021, une convention de financement pour le Renforcement  du Système de Santé (RSS) du Nord KIVU, d’un montant de 9 millions d’Euros, rapporte un communiqué de presse.

L’ambassadeur de France a indiqué à cette occasion que  » la signature de cette convention intervient à un moment crucial où la 3ème vague de la COVID est déclarée en RDC ». Par ailleurs, le projet a vocation à être adapté pour contribuer aux travaux d’aménagement ou aux réparations qui s’avèreraient nécessaires, suite aux dégâts causés lors de l’éruption du volcan Nyiragongo et de l’activité sismique qui  a suivi.

« La France est heureuse et fière de son partenariat avec  la RDC en matière de santé, poursuit la source. Elle intervient directement au travers de l’AFD. Elle intervient aussi indirectement, comme un des tout premiers contributeurs, via l’Union européenne et le Fonds mondial contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme« , souligne la source.

Ainsi, le projet RSS Goma vise à renforcer les systèmes de santé primaires et secondaires : hôpitaux de  référence et principaux centres de santé des zones de santé de Karisimbi et de Nyiragongo, au centre et en périphérie de Goma.

Ce projet s’articule autour de 3 composantes à savoir:  le renforcement de capacités des autorités provinciales et zonales ; le renforcement de la qualité et de la disponibilité des formations sanitaires, en particulier pour  prendre en charge et orienter les cas suspects d’épidémie ; ainsi que  le renforcement des dynamiques communautaires.

Pour rappel, la RDC et la France ont conclu en novembre 2019, à l’occasion de la rencontre à Paris entre le Président Tshisekedi et son homologue Macron, une  » Feuille de route franco-congolaise de lutte contre  Ebola et les autres épidémies  » visant à renforcer la contribution française à la politique de sécurité sanitaire de la RDC.

Plusieurs actions de l’AFD sont en cours ou en préparation. Le 4 mai dernier, une convention de financement de 6 millions d’Euros a été signée avec Care France pour le financement de ses activités sanitaires en soutien aux communautés dans les villes de Beni et Butembo. L’Agence  Française de Développement instruit actuellement un projet de surveillance épidémiologique en lien avec les autorités en charge de ces sujets et en coordination avec les autres bailleurs de fonds sur ce sujet.          Mathy Musau

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort