Kinshasa et Bruxelles envisagent de renforcer la coopération sur la protection sociale et l’emploi décent

Le renforcement de la coopération régionale sur la protection sociale et l’emploi décent ont constitué l’essentiel des échanges entre la ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale, Claudine Ndusi M’Kembe et le représentant-résidant de l’Agence belge de développement (Enabel), le samedi 19 juin, à Kinshasa.

Les deux personnalités ont profité de ce premier contact pour renforcer les relations d’amitié et de coopération diplomatique bilatérale entre Kinshasa et Bruxelles, qui demeurent excellentes.  C’est ce qui justifie aussi la tenue de cet entretien fructueux de près d’une heure que la ministre de l’Emploi, Travail et prévoyance sociale, Claudine Ndusi M’Kembe a accordé au numéro un de cette technostructure belge, qui s’est fait accompagner de son compatriote Luc Demeester, expert sectoriel en éducation, formation et emploi.

Au sortir de cette audience, l’hôte belge a indiqué que :  » la ministre Claudine Ndusi M’Kembe (qu’il venait d’ailleurs de rencontrer pour la première fois) est une personne très compétente, disposant d’une longue expérience en matière de formation professionnelle et de l’emploi avec qui nous allons effectivement très bien nous entendre « .

Rappelons que la RDC est un des partenaires les plus importants de la coopération  belge au développement.  Depuis 2000, la Belgique et la RDC coopèrent en vue d’améliorer la qualité de vie et les revenus de 16 millions de congolais.  Enabel ONG intervient principalement dans les provinces, et ce, dans trois secteurs choisis en fonction des priorités politiques du pays et de leur impact sur la réduction de la pauvreté et la croissance économique.

  Rocco NKANGA

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort