Jonathan Bialosuka fait sa rentrée politique à Tshangu

Jonathan Bialosuka a fait sa rentrée politique le samedi 5 juin au stade municipal de Masina, dans le district de la Tshangu. C’était à l’occasion du meeting populaire organisé par l’Alliance pour la Bonne Gouvernance (ABG), son parti. Cette rencontre ouvre la série des meetings que ce parti envisage avec la base à travers les provinces.

Hâtes de voir et d’entendre leur leader, des milliers de militants et militantes,  ont pris d’assaut, dès les premières heures de la matinée, le lieu du rendez-vous. C’est un peu plus tard, aux allures d’un chef coutumier, transporté en tipoy, que l’autorité morale de l’ABG, Jonathan Bialosuka a fait son entrée au stade municipal de Masina sous les ovations du public.  C’est également au rythme de la musique de l’artiste musicien yaka, Kas Kasongo qui a ébloui le public que le député national a pris la parole.

Bialosuka a commencé par un réarmement moral de ses militants. Il a expliqué les péripéties qui ont émaillé la formation du gouvernement Sama Lukondo dans lequel aucun membre de l’ABG ne figure. Il a demandé aux militants de ne pas se sentir frustrés par cette absence qui relève du pouvoir discrétionnaire du chef de l’Etat, Félix Tshilombo. Selon l’élu de la Tshangu, « s’il ya eu une main noire qui a travaillé pour régler des comptes à l’ABG, qu’elle sache que ce parti est une affaire de Dieu. Quand une porte se ferme à gauche, Dieu ouvre une autre à droite ». Mais il croit dur comme fer que ce n’est qu’une partie remise et que cet exercice est comparable à un match.  « L’absence de l’ABG au sein du gouvernement de l’Union sacrée de la nation est un but encaissé à la 10eme minutes dans un match de football. Car il y a encore 80 restantes qui peuvent permettre d’égaliser et marquer un but de plus et gagner le match ». C’est dans cette optique que l’élu de la Tshangu a demandé à sa base de se mettre au travail de manière à ce que le parti se positionne en première position lors des échéances de 2023.

Fort de son ancrage national, le meeting du stade municipal de Masina constitue la première étape d’une série des rencontres que cette formation politique de masse entrevoit  à travers ses inter- fédérations de la capitale ainsi que dans d’autres provinces notamment dans le Kwilu, Kwango, Tshopo et Équateur.  

Une collecte pour la population de Goma

Pour témoigner sa compassion avec les populations de Goma et leur témoigner leur solidarité, la hiérarchie de l’ABG a lancé au cours du meeting une collecte de fonds baptisée »un rien pour Goma ».  Les cadres du parti, les militants ainsi que les invités n’ont pas hésité un seul instant à mettre la main dans la poche. Ils ont, d’un seul coeur,  donné leur contribution à cette campagne.

Prenant à son tour la parole, le président national a i du parti, Jean-Pierre Pasi za Pamba n’a pas manqué de remercier les militants qui ont fait le déplacement du stade municipal en masse pour témoigner de leur attachement au parti cher à Jonathan Bialosuka. Le président national a également eu des mots justes à l’endroit des invités de marque, parmi lesquels les leaders des partis politiques et regroupements et ses alliés du parti présents au meeting. L’ABG est un parti actif qui est toujours en contact avec ses militants. En avril dernier, l’autorité morale avait également, sur initiative des structures de base de son parti, animée une matinée politique à Kinshasa.

Dina BUHAKE

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort