Gentiny Ngobila en visite dans quelques hôpitaux de Kinshasa

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, a effectué une visite de réconfort, le lundi 7 juin aux malades du Covid-19, internés dans quelques centres de traitement de la capitale RD congolaise. Il s’est d’abord rendu au Centre hospitalier HJ Hospital situé à la 1ère rue Limete où sont admis 34 malades du Covid-19.

A cette première étape de sa visite, Gentiny Ngobila, après un échange avec les malades, a félicité le personnel soignant qui travaille jour et nuit pour sauver des vies. A l’occasion,  le médecin Directeur de HJ Hospital n’a pas manqué d’informer son hôte de  quelques difficultés auxquelles ils sont confrontés. «  Nous importons nous même l’oxygène de l’extérieur du pays, mais la douane, la livraison des produits et des matériels ainsi que l’espace de stockage posent problème » a-t-il fait savoir. Face à ces doléances, l’autorité urbaine a suggéré d’adresser une note technique à la ville en vue d’une solution rapide.

Après HJ Hospital, Gentiny Ngobila  s’est ensuite rendu à l’hôpital Saint Joseph dans la même commune de  Limete, où  il a rencontré 39  malades. Le médecin directeur de cet établissement hospitalier, a également fait part au gouverneur de la ville de la faible capacité d’accueil du centre de traitement des malades de covid-19. Cependant, il a rassuré que deux grandes salles sont en train d’être désinfectées pour accueillir d’autres malades.

« La première salle servira aux soins intensifs et le deuxième local sera réservé à  l’accueil des malades modérés« , a-t-il renseigné, avant de solliciter de l’autorité urbaine deux tentes de 40 m2 pour y ajouter 15 lits. A l’en croire, l’hôpital a aussi besoin de la main d’oeuvre de Médecin sans frontière (MSF) et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), ainsi que d’un Maneau détendeur qui se présente comme un robinet qu’on ouvre lorsque le malade est sous oxygène. Avant de quitter Saint Joseph, le gouverneur Gentiny Ngobila a félicité des jeunes Kinois  ayant effectué le déplacement pour l’Hôpital Saint Joseph afin de recevoir leur  vaccin contre la Covid-19.

Enfin, le Premier des Kinois  s’est  rendu à l’hôpital du Cinquantenaire où 5 malades de covid-19 ont été sous traitement. Ces visites sont  effectuées o la suite de l’annonce, par le ministère national de la Santé publique, de la troisième vague de Covid-19 avec des variants indien et Sud-africain en RD-Congo ayant comme épicentre la ville de Kinshasa.

Fyfy Solange TANGAMU

MESSAGE DE S.E.M LE GOUVERNEUR DE LA VILLE DE KINSHASA À LA POPULATION KINOISE SUR LA 3ÈME VAGUE DE LA COVID-19 À KINSHASA

Kinshasa, le 07 juin 2021

Kinoises et Kinois,

La République Démocratique du Congo est touchée par la troisième vague de la pandémie à Covid-19, avec la Ville de Kinshasa comme épicentre de cette maladie.

Le Ministère National de la Santé publique a alerté, dans son message de jeudi 3 Juin dernier, sur une augmentation exponentielle de cas de Covid-19 dans notre pays, et plus particulièrement dans la Ville de Kinshasa.

Depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars 2020, le cumul est de 23.468 cas confirmés pour la ville de Kinshasa.

Cette troisième vague causée par des variantes indien et Sud-africain s’avère dangereuse et touche déjà des familles à Kinshasa.

Au regard du dernier bulletin de la situation sanitaire fourni par la Coordination de prise en charge des personnes atteintes de Covid-19 en République Démocratique du Congo, les services compétents confirment que la situation épidémiologique est entrée dans une phase alarmante depuis le mois de Mai. Et la moyenne de cas par jour a quadruplé.

Kinoises et Kinois,

Je souhaitais, comme je l’ai déjà fait à plusieurs reprises depuis le début de la crise sanitaire dans notre ville, m’adresser à vous afin de vous réitérer tout mon soutien.

Vous avez été combattifs et coopératifs, je vous en remercie.

Les temps sont durs pour la plupart d’entre nous. L’inquiétude provoquée par le Coronavirus lamine notre moral. C’est bien entendu notre santé qui est au centre de nos préoccupations.

C’est pourquoi, nous sommes tous tenus à sauver plus de 15 millions de vies dans notre ville.

Ainsi, je vous exhorte à la stricte observance des mesures barrières édictées par les autorités sanitaires pour limiter la propagation de la pandémie :

–      Le lavage régulier des mains avec du savon ou une solution hydro alcoolique ;

–      Le port correct et obligatoire de masque dans les lieux publics, dans les taxis et transports en commun;

–      La prise de température avant l’accès en des lieux publics ;

–      La distanciation physique ;

–      L’interdiction des activités publiques comme :

1.    Les marches publiques, les productions artistiques et les Kermesses ;

2.    Les cérémonies festives et les réunions de plus de 20 personnes ;

3.    Les compétitions sportives se font à huis-clos ;

4.    Le transport des dépouilles mortelles directement de la morgue au lieu d’inhumation sans veillées mortuaires;

5.    Le fonctionnement des églises avec strict respect des gestes barrières ;

6.    La circulation pendant le couvre-feu des personnes munies de l’autorisation spéciale de l’autorité provinciale, à l’exception des personnes se trouvant dans la situation d’urgence sanitaire;

J’instruis à cet égard le Commissaire provincial de la Police nationale congolaise à assurer le contrôle strict de présentes mesures.

Kinoises et kinois,

En attendant l’annonce éventuelle des mesures complémentaires par le Gouvernement National, je vous exhorte à respecter le couvre-feu instauré par le Président de la République, Son Excellence Monsieur Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO Chef de l’Etat, qui va de 22 heures à 4 heures du matin.

Que Dieu nous protège tous,

Que vive la ville de Kinshasa !

Je vous remercie

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort