Fonction publique : Jean-Pierre Lihau réconcilie les deux ailes de l’INAP

*Le VPM en charge de la Fonction publique a réussi le tour de force de faire signer, hier lundi 14 juin, un protocole d’accord aux deux tendances opposées de l’Intersyndicale de l’administration publique après onze mois de conflit.  

La paix est de retour à l’Intersyndicale de l’administration publique (INAP). Une paix durable, si l’on s’en tient à la cérémonie de signature intervenue hier lundi 14 juin au Salon bleu de l’Immeuble du Gouvernement entre les deux ailes de l’INAP, en présence du Vice-Premier ministre, ministre de la Fonction publique, Jean-Pierre Lihau. Cet accord vient mettre un terme à onze mois de brouille au sein de cette plateforme syndicale.

Les 60 organisations syndicales membres de l’INAP ont paraphé le protocole d’accord. L’Intersyndicale de l’administration publique est à nouveau une et …indivisible. En attendant des élections que le président de l’INAP, Fidèle Kiyangi, voudrait voir le Gouvernement organiser dans un plus bref délai, un comité directeur de 18 membres est mis en place pour gérer la plateforme et veiller sur les intérêts des fonctionnaires de l’Etat. 

Un peu plus tard à la tribune, le VPM Lihau évoquait sa satisfaction :  » Je marque ici ma satisfaction de voir que nous parlons le même langage. Ma détermination à tout prix à avoir cette réunification, c’est de ne pas faire un pas sans vous. Vous êtes mes partenaires. Là où il y a la volonté, tout devient possible. Nous allons tourner le dos aux intentions et faire de l’action, agir pour redonner de la confiance à la population. Merci de vous être prêtés à cet exercice, d’avoir accepté d’emprunter la voie du pragmatisme et du compromis, de taire les armes de la division, de l’incompréhension pour à nouveau embrasser le chemin de la confiance mutuelle après un long moment de méfiance, de disputes. Vous voici réconciliés, embarqués dans le même bateau qui ne prend pas un double sens, mais une seule direction et je souhaite qu’elle soit la bonne et que ce bateau vous mène à bon port ». Et pour Jean-Pierre Lihau, ce bon port signifie  » droits respectés, équité et justice sociales… « 

Un sentiment partagé par Fidèle Kiyangi et Bienvenu Mulenda, qui dirigeaient chacun une aile de l’INAP.  » Je remercie le Président de la République qui vous a choisi pour venir mettre un terme à cette situation.  S’il n’avait pas vu juste, ce jour ne serait pas venu. Nous ne ménagerons aucun effort pour vous accompagner dans la réforme de l’administration publique. Vous pouvez compter sur les 60, dans un esprit de dialogue gagnant-gagnant. Nous allons faire un effort pour que pareille situation n’arrive plus. Merci beaucoup pour le service que vous venez de nous rendre », a-t-il affirmé.

Et Bienvenu Mulenda d’enchainer : « cet instant est moment de réconfort à plusieurs niveaux. Vous nous avez convaincus avec vos verbes à aménager un espace de paix, des nerfs tendus hier sont maintenant apaisés. Nous souhaitons que vous soyez derrière nous pour nous suivre pas à pas jusqu’aux élections… « , a-t-il déclaré. 

A tous les signataires de ce protocole d’accord, le VPM Lihau a demandé d’agir ensemble pour réconcilier les agents de l’Etat avec l’avenir. 

Didier KEBONGO

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort