Fatshi renvoie en janvier 2022 le rapatriement des reliques de Lumumba

Le rapatriement des reliques du héros national Patrice Emery Lumumba n’aura plus lieu en ce mois de juin. Le Roi Phillipe de Belgique ayant annulé son voyage à Kinshasa, le Président Félix Tshisekedi a fait de même, renvoyant son périple à Bruxelles en janvier 2022. C’est le ministre de la Communication et Médias,  Patrick Muyaya Katembwe qui l’a annoncé dans son compte-rendu de la septième réunion du Conseil des ministres, tenue par visioconférence le vendredi 11 juin dernier.

D’après le Porte-parole du Gouvernement, c’est le Premier ministre Sama Lukonde qui a annoncé ce report aux membres du Gouvernement. Selon lui, le président de la République Félix-Antoine Tshisekedi  a décidé de reporter le rapatriement de ces reliques à une date ultérieure. De même, toutes les festivités et cérémonies prévues dans le cadre de la commémoration du 61ème anniversaire de l’accession de la RDC à l’indépendance. Pour cause,  la troisième vague de Covid-19 à laquelle le pays fait actuellement face.

Des observateurs s’interrogent, dès lors, sur les raisons sous-jacentes de ce report. Y a-t-il des liens à établir avec l’annulation du voyage du roi des Belges à Kinshasa pour assister à la commémoration du 61ème anniversaire de l’indépendance de la République démocratique du Congo? La troisième vague de la Covid-19 n’est-elle qu’un alibi pour cacher un malaise qui existerait entre Kinshasa et Bruxelles ? Autant de questions qui résonnent dans les rues de la capitale congolaise.

UN REPORT QUI NE SE JUSTIFIE PAS

A ces questions, certains  analystes tirent des conclusions précipitées. Ils pensent que la troisième vague de Covid-19 peut justifier l’annulation des cérémonies qui pouvaient occasionner le rassemblement de beaucoup de personnes. Elle ne peut toutefois pas  être brandie comme raison qui justifie  l’ajournement  du rapatriement des reliques de Patrice Emery Lumumba prévu pour ce mois, pensent-ils.

 » La dent de Lumumba pouvait être rapatriée au pays sans qu’une cérémonie particulière ne soit immédiatement organisée. Le plus important sur le plan ideologique, symbolique et voire politique est que les reliques de ce père de l’indépendance reviennent sur le sol congolais et que la Belgique reconnaisse sa responsable dans l’assassinat de Patrice Emery Lumumba. Reporter ce rapatriement à cause de la troisième vague de Covid-19 ne nous convainc pas beaucoup. Nous avons comme l’impression qu’il y a d’autres raisons qui expliqueraient ce report« , a avancé Robert B, un acteur de la Société civile.

Orly-Darel NGIAMBUKULU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort