Corneille Naanga et Daniel Aselo ont échangé sur l’organisation du scrutin dans les provinces à problème

L’organisation des élections dans les provinces à problème a été au centre d’une séance de travail hier lundi 31 mai, entre le Vice-premier ministre, ministre de l’intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières, Daniel Aselo Okito Wa Koy, et l’ancien président de la Commission électorale nationale indépendante, Corneille Naanga. Les deux personnalités ont débattu de cette question en présence du rapporteur et du secrétaire exécutif national de la Centrale électorale. 

Après avoir analysé tous les contours de la question, Daniel Aselo et son hôte ont estimé qu’à ce jour, il est  opportun d’organiser des élections dans les différentes provinces dont les gouverneurs ont été déchus. A ce sujet, Corneille Naanga a indiqué qu’il y a des cas qui exigent les arrêts de la Cour pour voir ce qui doit être fait par la suite. 

Ensuite, ils ont abordé  la question de la réforme électorale. Pour le président sortant de la CENI,  les travaux sur la réforme de la loi organique au menu à l’Assemblée nationale, devront faciliter le travail du bureau de la Centrale électorale.

Mathy MUSAU 

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort