« African Lion 2021 », un couronnement de la coopération sécuritaire maroco-américaine (expert)

Rabat – L’exercice combiné maroco-américain « African Lion 2021 » vient couronner la coopération sécuritaire et stratégique entre le Maroc et les États-Unis, a affirmé Abdelfattah El Fathi, directeur du Centre stratégique sur le Sahara et l’Afrique.

Cet exercice conjoint traduit les relations historiques maroco-américaines de partenariat et de coopération dans divers domaines, a souligné M. El Fathi qui était mercredi l’invité de la Radio d’information marocaine (RIM RADIO).

Ledit exercice consacre également les appels récurrents par le Maroc pour que la région du Sahel et du Sahara puisse lutter contre les diverses formes de menaces terroristes, a-t-il ajouté.

Il reflète également la qualité des équipements, des exercices militaires, de leur nature et leur précision, ainsi que le volume de la participation internationale à cet exercice, a-t-il enchaîné.

Évoquant le contexte politique et géopolitique qui marque cette édition, notamment après la reconnaissance américaine de la pleine souveraineté du Maroc sur son Sahara, l’expert a précisé que cet exercice conjoint est organisé pour la première fois dans un espace géographique qui comprend des zones du Sahara marocain à proximité du mur de défense, réfutant ainsi les allégations des milices du « polisario » sur le bombardement fictif de ces zones.

Le choix de cet espace géographique signifie que de nombreux pays participant à cet exercice « ont commencé à assimiler la carte géographique et souveraine du Royaume« , a-t-il indiqué, estimant qu’il existe aujourd’hui une compréhension de la réalité de cette carte qui respecte l’intégrité territoriale du Royaume.

Ce choix confirme la décision souveraine des États-Unis, allié stratégique du Royaume, de reconnaître la souveraineté pleine et entière du Maroc sur son Sahara, a-t-il poursuivi.

L’exercice « African Lion 2021 » est porteur d’un message maroco-américain qui transcende les dimensions sécuritaire et militaire, a-t-il souligné, expliquant qu’il s’agit principalement d’assurer la sécurité et la stabilité dans la région du Sahel et du Sahara en particulier, et en Afrique en général, et ce afin de promouvoir diverses activités économiques et d’investissement dans le continent.

M. El Fathi a évoqué le rôle « important » du Royaume dans le règlement des différends dans certains pays africains comme la Libye et le Mali, ainsi que sa contribution à établir les piliers de la sécurité, de la stabilité et du développement commun dans tout le continent africain.

« African Lion 2021 » traduit l’adhésion et la contribution constante et ferme du Maroc en tant qu’acteur positif au sein de la communauté internationale dans le maintien de la paix et de la sécurité internationales.

Sur Hautes Instructions de SM le Roi Mohammed VI, Chef Suprême et Chef d’État-major Général des Forces Armées Royales, l’exercice combiné maroco-américain « African Lion 2021 » a été lancé lundi à Agadir.

Cet exercice se poursuivra jusqu’au 18 juin 2021 dans les régions d’Agadir, Tifnit, Tan Tan, Mehbes, Tafraout, Ben Guérir et Kénitra, impliquant de milliers de miliaires multinationaux et un nombre très important de matériel terrestre, aérien et maritime.

MAP

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort