Visé par une motion, Zoé Kabila interdit de quitter Kinshasa !

Zoé Kabila vit peut être ses derniers instants à la tête du gouvernement provincial du Tanganika.  Une motion déposée contre lui et son gouvernement provincial sera examiné ce jeudi à l’organe délibérant de cette province.

Notifié par la présidente de l’Assemblée provinciale de Tanganyika, le frère cadet de l’ex-président de la République se trouve encore dans la capitale jusqu’au moment où nous mettions sous presse. 

D’après ses proches, il a été interdit, sur décision de l’ancien patron de l’Intérieur, Gilbert Kankonde de quitter Kinshasa. Décision non encore levée par l’actuel vice- Premier ministre de l’Intérieur, Aselo Okito Wankoy.

Par conséquent, Zoe Kabila serait dans l’impossibilité de présenter ses moyens de défense sur les griefs retenus à sa charge dans une motion de censure signée par 13 députés provinciaux. 

Dans ladite motion, il est reproché à Zoe Kabila le détournement présumé de 3.800.000.000 de FC destinés à la paie des arriérés des anciens cabinets politiques de gouvernement passés et des dettes.

Les députés motionnaires accusent également le gouverneur du Tanganyika d’opacité dans la gestion de la redevance minière et des fonds affectés par le Gouvernement Central à la lutte contre la covid-19.

Dans le camp de Zoé Kabila, on dénonce un règlement de comptes politique. Le gouverneur du Tanganika, serait seulement visé pour avoir refusé d’adhérer à la nouvelle Majorité parlementaiere, dite Union sacrée de la nation initiée par le président Félix Tshisekedi. 

Pour son entourage, Zoé Kabila fait un travail très apprécié par la population aussi bien de Tanganyika que des autres provinces voisines.

Eric WEMBA

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort