Une délégation du Fonds pour les victimes de la CPI sollicite la collaboration du Gouvernement

Une délégation du Fonds au profit des victimes de la CPI/Bunia, en séjour à Kinshasa, a échangé, le samedi dernier, avec la ministre d’Etat et ministre de la Justice, Rose Mutombo Kiesse pour solliciter la collaboration du Gouvernement congolais, dans la réussite de la mission de réparation des victimes, après les condamnations de Bosco Ntanganda, Thomas Lubanga et Germain Katanga.

« Il s’agit, à présent, d’entamer la phase de réparation au profit des victimes des violations des droits humains dans l’Est du pays« , a souligné Mme Kizita Forwe, responsable des programmes au profit des victimes.  Elle a déclaré que sa structure attend la collaboration du Gouvernement congolais pour réussir sa mission.

« Le but de notre visite est d’échanger avec la ministre d’Etat et ministre de la Justice et Garde des sceaux, de lui expliquer nos activités en RDC. C’est aussi de trouver des pistes de collaboration entre la ministre et le Fonds au profit des victimes de la Cour pénale internationale « , a déclaré Kizita Forgwe.

Elle a, par ailleurs, expliqué que le Fonds a deux mandats (d’assistance et de réparation). Il s’agit de la mise en œuvre des activités pour les victimes qui ont subi des préjudices sur les compétences de la CPI, c’est-à-dire les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité, le génocide, les crimes d’agression… 

« Dans cette phase de réparation dans le procès Thomas Lubanga, Germain Katanga et Bosco Ntanganda, le Fonds attend du Gouvernement congolais la volonté politique de nous donner une occasion de travailler avec lui mais aussi, de mener des activités de mise en œuvre au profit des victimes qui ont subi des préjudices des crimes commis par ces auteurs« , a ajouté Forgwe.

Et d’ajouter: »Il revient au Gouvernement congolais de nous appuyer en nous prodiguant des conseils comment travailler dans le pays et aussi, en nous donnant les facilités pour mener nos activités en RDC. La ministre d’Etat et ministre de la Justice était très contente et nous avons beaucoup échangé. Je pense qu’on va travailler dans les mois à venir « , a-t-elle conclu.         

Rocco NKANGA

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort