Samuel Masambukidi intronisé pour la purification de la terre congolaise

Le chef spirituel et représentant de l’Eglise Lumière du Christ au Congo (ELUCCO), Samuel Masambukidi, a été intronisé,  le mercredi 28 avril dernier par le visionnaire ancestral à Miongo dans la commune de la N’Sele à Kinshasa.

     A travers cette cérémonie sacrée, il est désormais chargé de la purification de la terre congolaise.  Cérémonie présidée par le visionnaire ancestral Wilbert Kyungu Kisebwe accompagné du comité organisateur. Du sable, une lampe tempête, un pigeon ont été  remis au chef spirituel.  C’était à l’occasion du lancement  de la première  campagne  de la purification de la terre congolaise.  Cette date qui revêt pour les chrétiens masambukidistes une signification importante, celle de la mort du père fondateur de l’Eglise.

C’est aux alentours de  13 heures, que  Samuel Masambukidi a fait son entrée au rythme de la fanfare masambukidiste et sous les applaudissements des fidèles. L’hymne national, prière d’ouverture, présentation des invités et une minute de silence pour les martyrs et héros, suivi d’une prière d’humiliation. Chacun en sa langue maternelle a demandé pardon à Dieu. De prime à bord, les chefs coutumiers se sont humiliés en remettant, à titre  symbolique un billet de banque pour solliciter la miséricorde divine et demander au  Créateur de  purifier la terre.

 Le chef spirituel de l’ELUCCO a invité l’assistance à ne pas prendre à la légère cette cérémonie. Il rappelle à cet effet que  le Blanc, à sa venue, n’a pas trouvé de pasteur ni de ministre, mais plutôt des propriétaires et  des chefs coutumiers.

Samuel Masambukidi a  appelé le  garant de la nation,  à réunir tous les chefs coutumiers autour d’une même table pour réparer. Les serviteurs de Dieu ne viendront que pour imposer les mains, afin de sceller et lier par le ciel et la terre ce qui sera demandé.

Pour sa part, le  premier visionnaire ancestral en RDC, Wilbert Kyungu Kisebwe, a laissé entendre que « cette cérémonie était le passage obligé pour la paix et le développement de notre terre, car il est temps de nous libérer de la honte qui est la nôtre, celle d’être le continent le plus pauvre de la planète.

«Nous avons reconnu aujourd’hui notre tort, et nous venons à présent récupérer le pouvoir coutumier volé par les Blancs par notre manque de vigilance. Et purifier la terre, pour faire fuir l’obscurité pour ainsi installer la lumière», dit-il.

La cérémonie s’est déroulée en présence de tous les chefs coutumiers, venus de quatre coins de la RDC et  de plusieurs autorités entre autres le représentant du ministre de l’intérieur.    Tricya MUSANSI

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort