Question pénitentiaire, l’une des priorités de Rose Mutombo

La ministre d’Etat, ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Rose Mutombo, accompagnée du vice-ministre Amato Bayubasire, a au cours d’une séance de travail,  hier jeudi 20 mai, a Kinshasa, avec la représentante spéciale du secrétaire général des nations unies en RDC, Bintou Keita, dévoilé les priorités de son mandat à la tête de son ministère.

Selon la cellule de communication de ce ministère, les questions liées à la chaîne pénale (traitement des détenus, leurs droits et leurs conditions de vie), l’objectif de développement durable 16 qui a trait à la paix, gouvernance, état de droit et justice ainsi que les craintes de la Monusco par rapport au respect des droits humains durant cette période de l’État de siège, ont constitué l’essentiel des échanges.

Pour la ministre d’Etat, la question pénitentiaire fait partie des priorités de son mandat. C’est ainsi qu’elle a insisté sur la diversité des menus, le ravitaillement des stocks et le désengorgement de la prison Centrale de Makala. Sa vision est que les prisonniers puissent produire eux-mêmes ce qu’ils mangent. Ainsi que la réhabilitation de certaines Infrastructures en état de délabrement.

Pour sa part, la cheffe de la Monusco, Bintou Keita a réitéré la volonté de son institution d’accompagner la ministre d’Etat par rapport à leurs moyens. Aussi, Bintou Keita a sollicité auprès de la patronne de la justice, ses priorités afin qu’elles soient prises en compte.

Se confiant à la presse au sortir de cette audience, Bintou Keita a salué la qualité des entretiens avec la patronne de la justice congolaise.  «  Un excellent entretien avec un engagement de part et d’autres de collaborer sur les priorités dans le programme d’action du gouvernement et notamment Mme la ministre nous a indiqué ses priorités et parmi les priorités sur lesquelles nous allons foncer pour travailler ensemble c’est l’aspect de prison, la gestion des services pénitenciers, puisqu’on ne vit que dans la manière dont on traite les personnes qui sont en prison, ça reflète aussi l’image du pays « .       Rocco NKANGA

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort