« Paul Kagame est le père fondateur de l’AFDL, du RCD Goma, du CNDP et du M23 », dixit Jean-Félix Senga

Les propos du président rwandais Paul Kagame sur l’insécurité dans l’Est de la RDC continuent de susciter de l’indignation tant dans l’Opposition que dans la Société civile congolaises. Dans une interview à la presse hier mercredi 19 mai, le secrétaire exécutif de la Dynamique pour la vérité des urnes, Jean-Félix Senga, a affirmé qu’il n’était un secret pour personne que c’est Paul Kagame qui  déstabilise la partie Est de la RDC.

« Le père fondateur de l’AFDL, du RCD Goma, du CNDP et du M23, c’est bien Paul Kagame. Tous ces groupes ont tué, détruit, violé. Ils ont commis des crimes indescriptibles dans notre pays. Ce n’est pas lui qui, aujourd’hui, vient nous dire qu’il veut participer à la restauration de la paix en RDC« , a-t-il déclaré.

Selon Jean-Félix Senga, derrière cette fausse bonne volonté affichée, se cache le plan de distraire les Congolais afin de placer ses agents pour atteindre ses objectifs de pillage des ressources naturelles congolaises.

Ce proche de Martin Fayulu pense qu’avant d’aborder le problème de la sécurité dans l’Est de la RDC sur le plan diplomatique, il faut d’abord commencer par appliquer le Rapport mapping pour établir les responsabilités.

« C’est là que l’on pourra voir qui il faudra impliquer. D’ores et déjà, nous pensons que le pays ne doit pas intéresser, dans la recherche de la solution dans l’Est de la RDC, le Rwanda, l’Ouganda et le Burundi. Ce sont des pays qui sont responsables des massacres des populations civiles en RDC« , a-t-il indiqué.

Pour le secrétaire exécutif de la Dynamique pour la vérité des urnes, le président de la RDC Félix-Antoine Tshisekedi ne devrait pas laisser Paul Kagame débiter ce genre de propos en sa présence.

« Je pense que Paul Kagame est en train de narguer les congolais. Curieusement, il l’a dit en présence de M. Tshilombo. Pour dire que vous êtes faibles, voilà je prends le dessus sur vous« , pense Jean-Félix Senga.

Lors d’une une interview accordée, le lundi 17 mai dernier, à Radio France Internationale (RFI) et France 24, à Paris, le président rwandais Paul Kagame avait affirmé que son pays était prêt à aider la RDC pour le retour de la paix dans sa partie orientale.

Il a affirmé qu’il n’y avait jamais eu des crimes commis par son pays sur le sol congolais et rejeté vertement les conclusions du Rapport Mapping des Nations-Unies en les qualifiant de « controversées« .

Paul Kagame avait profité de cette occasion pour critiquer le prix Nobel de la paix, le docteur Mukwege, qu’il a accusé de bénéficier du soutien des forces « obscures« , pour avoir réclamé la mise en place du Tribunal pénal international pour la RDC.

A travers un tweet, Martin Fayulu est monté au créneau pour dénoncer les propos de Paul Kagame qu’il a qualifié de négationnistes.

« Les Congolais se font narguer du fait de l’absence d’un leadership légitime, responsable, fort et de caractère à la tête du pays. Nous n’accepterons pas les propos négationnistes de qui que ce soit sur les crimes commis en RDC. Soutien total à Denis Mukwege et au Rapport Mapping« , a-t-il tonné.

Orly-Darel NGIAMBUKULU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort